Un homme de ménage lumineux !

Ce matin j’arrive dans un immeuble du côté de Montmartre, bien situé, copropriétaires sympas, bref, le bonheur.
Enfin, cela aurait du être le bonheur parce que je suis à peine arrivée qu’un de mes copropriétaires me tombe dessus.
Il semblerait, qu’à cause de moi, l’employé d’immeuble ne puisse pas faire son travail correctement.
Pauvre homme quand même ! Vilain syndic ! Bouuuuuuuuuuuuu !
Vilain ! Qui laisse travailler le pauvre employé dans des conditions aussi difficiles !!!! Et blablabla ! une rallonge cela ne coûte rien quand même !
Bref !
Et pour preuve de cette impossibilité, il me montre les piles de rallonge que le gars a emboîtées afin de brancher son aspirateur au 6ème étage et malgré tout nettoyer la cage d’escalier.
Bien effectivement et en plus c’est même dangereux.
La cabine d’ascenseur est enroulée de rallonges électriques et on manque de se prendre les pieds dedans facilement.
Je me retourne vers l’employé d’immeuble hilare et au lieu de lui balancer « Hé grand couillon, si tu as un soucis de matériel, tu te plains à ton patron au lieu de geindre auprès de mes clients pour que je me fasse démonter la gueule gratos. », je garde mon calme et lui demande :
– Dites donc Monsieur, vous êtes employé d’immeuble ou vous travaillez pour une société de ménage ?
– Je travaille pour l’entreprise N.
– Ah … société de ménage ? Bon donc vous devez savoir que c’est à votre patron de vous fournir tout ce qu’il faut pour travailler correctement et que si vous manquez de matériel, bien c’est à lui qu’il convient de le dire.
Le type perd immédiatement son hilarité et promet de faire le nécessaire rapidement.
Et moi je commence à monter l’escalier et qu’est-ce que je vois ? Sur chaque palier d’étage, il y a une prise flambante neuve.
Mais au lieu de les utiliser, ce qui serait évidemment trop facile, le type qui fait le ménage dans l’immeuble, en toute vraisemblance, préfère les challenges et a du s’inscrire pour le concours de la plus longue rallonge d’aspirateur de la terre et dans la foulée, il a du postuler pour l’homme de ménage le plus chouineur et le plus espiègle (avec les risques de chute).
Non mais ! Franchement !
Du coup, je l’ai un peu secoué pour voir si j’arrivais à lui remettre tous les neurones en place.
Mais c’est pas dit que cela ait bien marché quand j’y pense ! Ptdr !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s