Quand le syndic se rend dans l’arrière pays !

Quand je me rends en visite dans une charmante bourgade de l’arrière pays appelée aussi Bagnolet dans le 9 – 3 !
J’arrive dans la cour de l’immeuble et je vois une couche pleine qui passe d’une fenêtre au 1er étage pour atterrir sur le sol pas loin de moi.
Je monte, un tantinet colère, voir les occupants de l’appartement en question. Je cogne sur la porte au risque de la défoncer.
Une femme ouvre et ses deux petits bouts pointent leurs nez et leurs menottes tous recouverts de chocolat.
J’explique que c’est inadmissible de jeter les couches sales par la fenêtre.
La mère me regarde et montre d’un doigt accusateur la petite puce de 2 ans environ :
– C’est de sa faute à elle ! Quand je la change, je lui dis d’aller jeter ses couches et elle les lance par la fenêtre.
Voilà voilà

Publicités

Vive les vacances !

– Je ne comprends rien à ce que vous avez envoyé comme appel travaux … blablabla … pourquoi vous n’avez pas envoyé d’échéancier avec le montant des travaux et le planning des appels à prévoir ?
– Je l’ai fait.
– Ah bon ?
– Oui. Regardez votre dernier procès verbal.
– Si vous me dites que vous l’avez fait, je m’excuse de vous avoir enguirlandée.
– Oui. Reprenez le procès verbal et regardons ensemble.
– Non. Je refuse de lire vos documents. Je les reçois et je les range aussi sec. Mais je m’excuse vous savez.
Bon … mais ils descendent quand voir nos confrères de la côte mes copropriétaires ?
Bon courage aux syndics des bords de mer … je vous envoie mes clients très vite !!!
Bisous bisous
#unecordepourlespendretous

Histoire d’amour et de copropriété !

Quand je me retrouve à écrire à un copropriétaire ce genre de courrier :
« (…) En plus des nuisances olfactives et auditives, le fait de laisser la porte de secours ouverte sur le hall amène un va-et-vient des clients du restaurant dans les parties communes, ce qui pose des problèmes de sécurité.
A titre anecdotique, je vous informe que certains clients ont été surpris en train de faire l’amour dans la cage d’escalier. (…) »

Va-et-vient … amour ….
Ils vont et ils viennent entre les paliers #birkin #gainsbourg#questcequelonsemarre

Histoire de tuyaux et de vidange !

Attention Ames sensibles s’abstenir !

Première visite d’un immeuble dans le beau 16ème.
La visite commence à 13h par un prendre un verre chez un copropriétaire. J’enchaîne ensuite les rdv avec les entreprises. Il faut chaud à monter et descendre. Je finis ma bouteille d’eau en crapahutant partout.
16h nous arrivons avec le conseil syndical chez une copropriétaire. Je n’en peux plus. Tout ce liquide que j’ai absorbé commence à devenir difficile à garder.
Je demande à la copropriétaire si je peux lui emprunter son WC en lui promettant de lui rendre bien sûr … je me voyais mal me barrer avec la cuvette dans le sac l’air de rien. 

Elle me sourit en me rassurant d’un « aucun soucis ! ».

Pendant que les membres du conseil syndical m’attendent dans le hall d’entrée, elle m’accompagne au WC qui est la première pièce juste à gauche de l’entrée et m’explique :

  • Je déteste les portes et les serrures.


Effectivement, je me retrouve devant une pièce sans porte et un peu embarrassée. De toute manière, je n’y tenais plus. Après une seconde d’hésitation, j’ai étouffé un énorme éclat de rire et ai décidé d’assumer puisqu’après tout la gestionnaire de copropriété est bien une femme comme les autres, non ?! lol. 

Je me suis donc retrouvée à me vidanger longuement, dans une petite pièce à un mètre de mes clients qui attendaient dans un silence religieux et sans bouger que je finisse.

J’ai pris tout mon temps et suis allée sans rien demander dans la pièce ouverte à côté pour me laver les mains pour constater qu’elle était aussi à priori contre les serviettes.

Le plus amusant c’est que quand j’ai retrouvé mon conseil syndical, j’ai assumé totalement la tête haute et un immense sourire sur les lèvres. Cela m’a fait basculer immédiatement en position de mâle Alpha.

Enfin bon … de toute manière je n’avais pas le choix et vous savez ce que l’on dit … quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir !
LOL

Les relations avec les clients au bout d’un an !

Quand tu raccroches avec un copropriétaire qui te demandait des explications pour son prêt travaux et qu’il te dit :
– Je vous fais un petit bisou. Passez un bon été.
Heu …

Quand le CS engage des frais !

Mail reçu ce jour d’un Président du Conseil Syndical qui engage des frais pour son immeuble :

« Bonjour,
(…) Je vais engager ce jour de frais, et vous enverrai la facture liée. Merci d’avance pour votre réactivité quant au crédit de notre compte.
Par ailleurs, pourriez-vous me faire une demande de chéquier pour le compte de la copropriété ? Ceci dans l’anticipation de dépenses futures.
Merci d’avance pour votre aide.
Bien à vous »

Voilà ! Voilà ! Mon PCS souhaite avoir un chéquier rien qu’à lui pour le remboursement des petits frais qu’il engage pour la copropriété. Sans commentaire. LOL