Le changement de code !

Donc hier soir, je dinais avec une consoeur et je lui racontais les dernières aventures sur mon portefeuille en lui expliquant que j’avais l’impression d’être la seule à avoir des copropriétaires un peu particuliers. Bref, je sortais mon mouchoir et ma coquille de Caliméro, ce qui l’a faite éclater de rire.

Elle s’est mise aussi à me raconter une mésaventure qui vient de lui arriver. 

Dans un courrier de changement de code, elle précise à ses clients que le code sera changé le X novembre. Jusqu’ici tout va bien, rien d’anormal ou de particulier.
Sauf qu’elle reçoit un appel la veille du X à 18h passé.
Son répondeur capte l’appel qu’elle ne découvre heureusement que le lendemain.
Son copropriétaire lui demandait à quelle heure le code serait changé parce que sa femme rentrait à 6h du matin.
Bien voyons !!!
Comment expliquer à ce copropriétaire, sans qu’il se sente idiot, qu’il est difficile d’imaginer qu’une entreprise change un code entre 0h01 et 8h du matin ?
Heureusement qu’il a eu le répondeur ! sourire.

Publicités

Quand le copropriétaire confond réunion et vente aux enchères !

Appel reçu par mon assistante :
« Je vous informe que je vais faire une contre-proposition pour l’ordre du jour de la prochaine réunion. Je voudrais savoir sous quelle forme je dois la faire parvenir. »

Non mais sérieux !
Il croit vraiment que l’on peut mettre aux enchères l’ordre du jour de la prochaine réunion ?

Les copropriétaires des caves !

Les copropriétaires, très sûrs d’eux :

Oui Madame le Syndic !
Enfin, non ! Ce n’est pas une blague.
La réunion de notre immeuble nous la faisons depuis 2 ans à la cave.
Certes c’est une cave, certes ce n’est pas très propre mais c’est comme ça

Le syndic dubitatif :
Okkki !!!! Et je devrais vraiment gérer votre immeuble ? Mouais !

Quand un irlandais vient en réunion !

Le Président du Conseil Syndical, se lève et avec un accent irlandais très prononcé explique :
– Quand j’ai vu les comptes, je me suis demandé ce que c’était cette taxe de balayage. Elle fait penser à une taxe héritée du Moyen-Age !
J’ai demandé des précisions à la comptable et vérifié.
Figurez-vous qu’il s’agit d’une taxe communale. Il faudrait en changer le nom parce que là je dois vous avouer que cela laisse place à la confusion.

Il se tait ensuite, se tourne vers moi et me regarde attendant que je fasse quelque chose.
Je souris.
Il me regarde avec plus d’insistance toujours en silence.
Je souris encore plus fort !

Dépité, il se rassoit et la réunion a continué.

J’ai failli réponse que bien sûr j’écrirai au Parlement puisque la chose était d’importance enfin ! Je leur indiquerai à tous ces députés bien nourris que rien ne va plus ! Mon copropriétaire, Monsieur O’, irlandais résidant en France, de surcroît Président de Conseil Syndical, trouve que le nom de nos impôts relève d’un autre temps. Je pourrais faire peur en soulignant qu’ils ont 48 heures pour le mettre à jour parce que sinon je n’hésiterai pas à les faire sommer officiellement, donc avec un huissier, et à les menacer d’une astreinte par jour de retard … Sourire.

Le sourire était préférable, non ? LOL.

Quand le copropriétaire élit son conseil syndical !

Ce soir j’étais en réunion.

Au moment du renouvellement des membres du conseil syndical, un copropriétaire a demandé :

« la levée des corps de l’ancien Conseil Syndical »

afin qu’il puisse bien les identifier…

Bon … Voilà.

 

Le copropriétaire nostalgique !

– Alors oui, voilà, je voudrais vous payer les charges.
– C’est une bonne idée mais nous ne sommes plus syndic depuis au moins 10 mois.
– Oui mais je voudrais vous les payer à vous.
– ?!

Quand la gardienne est arrêtée !

Ce matin, le mari d’une gardienne nous appelle et nous informe que sa femme est arrêtée quelques jours suite à un … déchirement anal.

Heu …

Bon …

Oui hein !

Mais enfin, pourquoi ce besoin de tout me dire ?

Je suis restée perplexe.

J’imagine que la pauvre doit beaucoup souffrir et j’en suis désolée.

Mais difficile aussi de ne pas sourire et de me demander, taquine, si ma mission ne devrait pas aller jusqu’à disserter avec le mari de la gardienne des bienfaits de l’utilisation de la vaseline.

#mefautuntriplecafé