Quand la situation devient inimaginable !

– La voisine du premier jette ses excréments dans mon jardin.
– …
– Mais vous allez faire quoi ?
– Rien. C’est un problème privatif.
– C’est inimaginable de me dire ça.
– Non c’est surtout la loi. La dernière fois vous aviez accusé la voisine du RDC. Prenez contact avec un avocat, portez plainte, faites ce que vous voulez mais le syndic n’interviendra pas pour gérer des problèmes de voisinage.
– C’est inimaginable ! La police refuse de prendre ma plainte.
– Je ne peux rien pour vous.
– C’est inimaginable !
– …
– Bon deuxième problème : on n’a un soucis d’eau chaude. Vous êtes au courant ?
– Oui un projet de rénovation va être mis à l’ordre du jour de la prochaine réunion.
– Mais en attendant, vous trouvez normal que le syndic ne vienne pas remettre la chaudière en route quand elle tombe en panne ?
– Mais quelle idée vous avez de mon métier ? Vous pensez vraiment que j’ai une caisse à outil et que je me déplace d’immeuble à immeuble pour réparer les chaudières ?
– non mais vous ne faites rien.
– Bien encore faudrait-il que je sois prévenue et que je sois prévenue pendant les heures ouvrables … Je ne suis pas Madame IRMA et si personne ne me prévient, je ne peux pas faire le nécessaire.
– C’est inimaginable.
– Nous allons écourter la conversation ce sera mieux je pense.

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand l’alternante change le code !

Mon alternante d’amour, débordée, en train de faire 10 choses en même temps me réponds sans réfléchir :
– Petit Syndic OK je m’en occupe. Mais je fais un changement de code pour combien de temps ?
Moi, morte de rire :
-….. Ben je ne sais pas. Tu penses que l’on doit mettre un nouveau code pendant combien de temps ? Et ensuite on fait quoi ? On remet l’ancien ? Dis moi …
Dure cette fin de période !!! Lol

#mefautuntriplecafé    #metierdefou

 

Les perles du syndic !

Voici une nouvelle rubrique qui s’apellera les perles du syndic pour raconter tous les petits faits amusants qui peuvent se dérouler dans un cabinet de syndic surtout en période d’assemblée générale, quand tout le monde est crevé et débordé.

J’espère qu’elle vous plaira !

Quand le copropriétaire reçoit sa convocation à l’assemblée générale !

Mail reçu hier :

« Cher Petit Syndic,

Je ne comprends pas. J’ai bien reçu le recommandé numéro XXXXXXXXXXXXX mais je n’ai pas reçu la convocation alors que la réunion est le 1er juin.

Pouvez-vous me la renvoyer en urgence ?

Merci d’avance

Blablabalabla »

Bon … J’avoue que l’on ne me l’avait jamais faite celle-là.

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic brise le coeur de ses copropriétaires !

Hier soir en assemblée générale alors que l’on parlait de la manière dont l’immeuble a été divisé en logements tous différents, un vieux monsieur, plein d’intelligence, se tourne vers moi et me glisse :

– Quand le syndic a changé, je suis passé d’un 5 pièces à un 4 pièces sur le papier. Cela m’a beaucoup chagriné. Mais j’ai un 5 pièces Madame, il faut absolument que vous le sachiez !

Ce qui commençait à se transformer en bataille d’ego entre copropriétaires, le coup du « moi j’ai la plus grande » appliqué à la taille des logements, s’est transformé en immense éclat de rire.

Ce sont des petits moments magiques qui font que j’adore mon métier.

Quand le conseil syndical est infernal !

Le conseil syndical :

– Oui on comprend ce que vous dîtes ! On a bien conscience que pendant 7 ans la compagnie des eaux n’a pas relevé le deuxième compteur d’eau de l’immeuble.

Le syndic :

– blablablabla

Le conseil syndical :

– Oui on comprend bien que la régularisation de l’eau correspond à de l’eau consommée mais qui n’avait jamais été facturée. On comprend tout cela mais, malgré tout, nous nous sentons lésés et abusés. Nous attendons de vous que vous, le syndic, preniez à votre charge au moins 50% de la consommation d’eau qui vient de nous être régularisée par la compagnie des eaux.

Voilà voilà

#mefautuntriplecafé

 

Quand le conseil syndical aime bien son syndic !

Ce soir mon conseil syndical m’a expliqué que j’étais trop élégante pour faire des réunions …

Alors mon premier réflexe a été de leur demander si d’habitude je ne ressemblais à rien mais surtout cela m’a fait un grand plaisir.

Vendredi dernier j’ai eu un bouquet de roses d’un autre immeuble, roses qui sont toujours sur mon bureau.

Parfois, mes copropriétaires sont trop mignons.