Quand le copropriétaire aime la philosophie !

Le président du conseil syndical :

« Bonjour,

Je prends (encore !) quelques jours de vacances familiales du 6 au 11 février inclus. Je resterai en contact par courriel.
Dans mon message du 30 janvier, j’ai essayé d’exposer des faits. Même si Montesquieu dit, dans l’Esprit des Lois, que « l’excès de la raison n’est pas toujours désirable« , cela devrait contribuer à nous permettre de bâtir un dossier solide, en réponse à l’assignation de XXXX.
blablablabla
Bien cordialement, »
Ma réponse :
« Bonjour,

Puisque l’on cite, je me permets de rebondir sur le fait qu' »il n’y a aucun exemple que la vérité ait été nuisible ni pour le présent ni pour l’avenir » comme le soutient Diderot.
Ainsi nous avons informé officiellement Monsieur YYY de la procédure, puisque nous n’avions pas réellement le choix, et l’avons mis en demeure de nous fournir les éléments dont nous avions besoin sans attendre votre accord sur ce point.
Bien cordialement, »
Sa réponse :
« Merci pour la belle citation ; elle va tout à fait dans le sens de mes propos.

Bien cordialement »
Voilà voilà
#mefautuntriplecafé
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s