Quand les punaises de lit sont étrangères !

Une anecdote des derniers jours au bureau m’a fait penser à celle-ci qui remonte à 3 ans et que j’ai eu envie de raconter !

Depuis quelques jours cela n’arrêtait pas. J’avais eu :
– l’infestation de rats en provenance du square voisin qui n’avaient rien trouvé de mieux que de s’installer dans un appartement familial. du rdc. Après tout, pourquoi pas …
– les souris qui ont envahi des appartements
– des cafards énormes qui ont fait leur apparition.
– des bestioles qui ont grignoté le bois des poutres soutenant une couverture
– des termites qui ont failli exister mais non finalement …
Et un matin, j’ai eu un appartement dans lequel il y avait des punaises de lit. Bon.
La copropriétaire au téléphone explique que son logement en est envahi et demande un traitement de tout le bâtiment.
C’est l’été et l’été les immeubles sont vides à Paris. On ne peut pas faire grand chose. J’allais lui expliquer qu’elle allait devoir attendre, trouver un autre logement le cas échéant puis que de toute manière les punaises de lit ne migraient pas comme ça d’un logement dans les parties communes, quand elle a rajouté :
– Attention ! ce sont des punaises de lit américaines ! Pas des françaises.
Heu … j’ai failli lui demander comment elle le savait et j’ai eu peur qu’elle me réponde que c’est parce qu’elle les avaient ramenées de vacances ou, pire, parce qu’elles les avaient vues avec un drapeau ou leur passeport américain. Du coup je n’ai rien dit du tout et j’ai raccroché bien vite avant de mourir de rire.
#mefautuntriplecafé

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s