Quand le copropriétaire est acheteur !

La copropriétaire par mail :

J’achèterai l’appartement à côté du mien si vous me garantissez que la création d’un ascenseur sera votée lors de la prochaine réunion.

Heu … Bon … voilà ! Madame Irma c’est moi !

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand il y a canicharge !

Une cliente débarque à l’improviste au bureau et explique rageuse :

– Je ne reçois plus aucun courrier de votre part.

Tout en regardant son compte, ma collègue lui demande :

– Quelle est votre adresse ? Avez-vous déménagé ?

– Non ce n’est pas le problème. Il y a des nouveaux gardiens et depuis qu’ils sont là, plus aucun courrier de votre part. Et là, paf, une sommation d’huissier !

– Vous n’avez rien payé depuis novembre 2017.

– Mais enfin, ce n’est pas le problème ! Vous auriez dû m’appeler. J’ai bien des alertes yahoo pour la canicule et nous dire de beaucoup boire quand il fait chaud. Pourquoi je n’ai rien eu de vous ?

Alors l’alerte canicule je connais, l’alerte canipull aussi mais l’alerte canicharge celle-là on ne me l’avait jamais faite !

#mefautuntriplecafé

Quand l’accès au parking est squatté

Aujourd’hui je n’ai qu’une anecdote triste à raconter !
Dialogue avec un client du 16ème dont je vous épargne les propos :
– ……
– oui Monsieur je comprends bien. Mais moi ce qui m’importe c’est la sécurité des enfants. C’est pour ca que j’ai fait une note pour rappeler que la cour est en réalité un accès au parking et qu’il ne faut pas laisser les enfants y jouer. La porte du parking étant cassée, si une voiture sort, elle risque de percuter un enfant.
– …..
– Oui je comprends que votre soucis à vous c’est que les résidants du fond n’ont qu’un droit de passage sur cette cour qui appartient à votre immeuble et qu’il vous semble important de leur rappeler.
– …..
– Oui je comprends que c’est malheureux que ces parents soient bulgares et ne savent même pas qui vous êtes et refusent de vous obéir en votre qualité de Président du conseil syndical.
– ….
– Ne retirez pas ma note. Je vous en envoie une deuxième à afficher à côté.

#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire autorise un voisin à faire des travaux !

Sur un de mes immeubles dans une charmante bourgade de l’arrière pays, les copropriétaires m’appellent paniqués.

Le copropriétaire du dernier étage a décidé de faire des travaux et son entreprise a détruit TOUS les conduits de cheminée de l’immeuble.

Les copropriétaires ne comprennent pas pourquoi. Dans un état proche de l’hystérie, ils inondent mon standard téléphonique surtout que certains conduits servaient pour évacuer leurs gaz de chaudière. Ces conduits, bouchés, n’évacuent plus rien, les appareils se mettent donc en sécurité et … plus d’eau chaude.

Ils sont d’autant plus furieux que l’entreprise explique à qui veut l’entendre que le syndic, à savoir la charmante gestionnaire que je suis, a donné un accord écrit, ce qui est sur réaliste parce que bien sûr que je n’ai jamais fait cela.

Je démêle peu à peu l’imbroglio avec l’entreprise et le propriétaire du dernier étage.

Je découvre que mes copropriétaires auraient autorisé, sans me le dire, et par écrit le coropriétaire du dernier étage à détruire leurs cheminées.

J’appelle ma présidente du conseil syndical pour faire un point et lui demander si l’impossible est possible et qu’il existe un document de ce genre.

Ma cliente me répond ceci :

« On ne savait pas. On a autorisé la destruction des cheminées mais pas des conduits. »

Mais bien sûr … parce qu’il serait possible de détruire une cheminée sans supprimer un conduit ?

Heureusement que ce sont des parties communes à jouissance exclusive … ce qui va me permettre d’agir.

#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire est en retard !

Quand le client vient chercher son badge à 2 minutes après les heures de fermeture du bureau et qu’il m’annonce avec un grand sourire :
– Je suis désolé ! J’arrive avec la fumée des cierges.
#jadoremescopro

Quand le rat est de la même copropriété !

Moi, énervée :

– Bon je relance l’entreprise de dératisation.

J’appelle le commercial et je gueule un bon coup parce qu’il ne fait pas son taf et que les rats pulluent dans ma copropriété.

Le copro :

– Bon finalement, les rats sont des animaux comme les autres. J’étais dans le jardin l’autre jour et l’un d’entre eux est venu me rendre une petite visite. Il a tourné autour de moi. Je n’ai pas bougé. Il m’a reniflé et est parti. Tant que la cohabitation reste comme ça, finallement, pourquoi pas ? C’était, par ailleurs, un rat propre et bien élevé.

Moi :

– Ah… Donc c’était un rat de chez vous.

Lui :

– Certainement ! Mais que voulez-vous y faire ? Si l’on met un panneau interdiction d’entrée, je suis sûr qu’il ne le respectera pas.

#mefautuntriplecafé

Coquineries en copropriété !

La copropriétaire à l’assemblée générale :

– Donc à cause de ces infiltrations, j’ai perdu des petites culottes Chanel, des tennis christian Dior, des nuisettes ci et ça …

Son voisin 90 ans :

– Arrêtez tout suite votre liste Madame. Vous me faites rêver !

La copropriétaire, morte de rire :

– C’est bien la première fois depuis que j’ai eu 70 ans que l’on me dit que je fais rêver un homme !

#jadoremescopro