Quand le Président du Conseil Syndical est une femme !

Au moment de l’élection du conseil syndical, la présidente du conseil syndical, une petite nana trentenaire toute mimi et hyper énergique, prend la parole et explique pour motiver les candidatures :

– J‘ai besoin d’un homme ! Je veux des hommes !

Moi, la taquinant : C’est quand même un peu tendancieux comme formulation, Mademoiselle X, si vous me permettez.

Ma PCS : ? Ahhhhhhhhhh ! Non pas dans ce sens ! C’est pour le conseil syndical. C’est que même s’il y a l’égalité des hommes et des femmes bien sûr, moi je ne me sens pas les compétences de changer des ampoules ou discuter travaux avec les entreprises. J’ai besoin d’un homme pour le faire à ma place.

Bon je n’ai rien répliqué. J’ai juste fait un grand sourire …

Egalité des hommes et des femmes : ok ! mais égalité avec les hommes qui servent de larbins à des femmes qui se veulent aussi fortes qu’eux mais n’ont pas les compétences de discuter comme eux …

Ca promet la société de demain !

#mefautuntriplecafé

 

Publicités

Coquineries en copropriété !

La copropriétaire à l’assemblée générale :

– Donc à cause de ces infiltrations, j’ai perdu des petites culottes Chanel, des tennis christian Dior, des nuisettes ci et ça …

Son voisin 90 ans :

– Arrêtez tout suite votre liste Madame. Vous me faites rêver !

La copropriétaire, morte de rire :

– C’est bien la première fois depuis que j’ai eu 70 ans que l’on me dit que je fais rêver un homme !

#jadoremescopro

Quand le copropriétaire reçoit sa convocation à l’assemblée générale !

Mail reçu hier :

« Cher Petit Syndic,

Je ne comprends pas. J’ai bien reçu le recommandé numéro XXXXXXXXXXXXX mais je n’ai pas reçu la convocation alors que la réunion est le 1er juin.

Pouvez-vous me la renvoyer en urgence ?

Merci d’avance

Blablabalabla »

Bon … J’avoue que l’on ne me l’avait jamais faite celle-là.

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic brise le coeur de ses copropriétaires !

Hier soir en assemblée générale alors que l’on parlait de la manière dont l’immeuble a été divisé en logements tous différents, un vieux monsieur, plein d’intelligence, se tourne vers moi et me glisse :

– Quand le syndic a changé, je suis passé d’un 5 pièces à un 4 pièces sur le papier. Cela m’a beaucoup chagriné. Mais j’ai un 5 pièces Madame, il faut absolument que vous le sachiez !

Ce qui commençait à se transformer en bataille d’ego entre copropriétaires, le coup du « moi j’ai la plus grande » appliqué à la taille des logements, s’est transformé en immense éclat de rire.

Ce sont des petits moments magiques qui font que j’adore mon métier.

Quand le conseil syndical aime bien son syndic !

Ce soir mon conseil syndical m’a expliqué que j’étais trop élégante pour faire des réunions …

Alors mon premier réflexe a été de leur demander si d’habitude je ne ressemblais à rien mais surtout cela m’a fait un grand plaisir.

Vendredi dernier j’ai eu un bouquet de roses d’un autre immeuble, roses qui sont toujours sur mon bureau.

Parfois, mes copropriétaires sont trop mignons.

 

Quand le copropriétaire est complotiste 2

Lors de l’assemblée générale, mon copropriétaire adepte des théories du complot, me regarde d’un coup, les sourcils froncés devenu suspicieux, et me demande :
– Au fait, où se trouve mon appartement ?
Après tout, on ne sait jamais. Le syndic aurait pu être pris d’un coup de folie et avoir décidé de lui faire un mauvais tour. Il aurait pu déplacer son appartement qui était au 6ème droit bâtiment B au rez-de-chaussée du bâtiment A.
Moi, très calme, réfreinant un éclat de rire :
– Bien au même endroit où il était quand vous l’avez acheté.
– ……….
– Vous savez quand même quel appartement vous avez acheté non ? Je vous rassure, il n’a pas bougé.
Non mais sérieux !
#sontfouslescoproparfois

Quand le copropriétaire est complotiste !

Ce soir je tenais une réunion extraordinaire pour un immeuble qui a besoin de travaux urgents. Le plafond haut des caves est quand même sur étais.

Je laissais l’architecte exposer la situation en surfant tranquillement quand j’ai entendu d’un coup, d’un seul, un copropriétaire expliquer aux autres que :

  • si on prend certains des postes des devis pour le bâtiment B
  • si on prend certains autres postes des devis pour le bâtiment A additionnés à certains autres des travaux sur les parties communes générales

on trouvait le même montant à quelques centimes près.

Je me suis dit que j’avais affaire à un adpete des chiffres et des lettres et je rigolais doucement quand j’ai entendu :

  • il y a forcément collusion entre l’architecte et l’entreprise.

Mais bien sûr !
Et comme par hasard mon architecte est juif … Si ça c’est pas une preuve d’un complot intersidéral .

Je calme le jeu pour l’architecte. Je fais mine de rien. Je le pousse sur les travaux et reprends la main pour dérouler les 25 votes en 10 mn sans leur laisser le temps de respirer.
Point 2 oki ? oki
Point 3 oki ? oki
….
On vote tout. On a fini qu’ils sont encore pour la moitié en train de tourner les pages du début.
Le CS suit et pousse aux votes.
Reste la question du financement que l’on a pas évoquée.
Je leur ai dit que l’on verrait après.
Je donne les dates, les notes de la même manière :
Financement 2 oki ? oki
Financement 3 oki ? oki
….
Mon complotiste interrompt mon élan et propose que le financement 4 soit fait au 11 septembre et il propose de choisir l’avion.
Non mais sérieux !
#mefautuntriplecafé