Quand le copropriétaire est fan de Marvel !

Au moment de la signature de la feuille de présence, je rappelle à l’assemblée :
– si vous avez des pouvoirs n’oubliez pas de le signaler
Un primo accédant, très sérieux :
– des pouvoirs ? Vous parlez de super pouvoirs ?
Heu…
#mefautuntriplecafe

Publicités

Quand le syndic fait chanter ses copropriétaires !

Ce soir, après 1h30 d’assemblée générale, j’ai réussi à pousser mes derniers copropriétaires dans l’ascenseur du cabinet.

J’enchainais les réunions depuis le début de l’après-midi et j’avoue qu’en finissant ma troisième réunion de la journée, j’étais ravie de pouvoir ENFIN quitter le bureau.

Alors que les portes de l’ascenseur se refermait et que je respirais pour le première fois depuis le début de la journée, j’ai entendu mes clients chanter en coeur La Reine des neiges.

J’avoue que je suis incapable de savoir s’ils chantaient parce que :

– ils étaient contents d’être « libérés, délivrés » de leur syndic et de pouvoir rentrer chez eux parce que j’étais un peu speed en cette fin de journée, pressée d’en finir.

ou

– ils étaient contents pour moi que je sois « libérée, délivrée » et que je puisse rentrer chez moi parce que j’avais l’air claquée.

#mefautuntriplecafé

 

Quand les copropriétaires se détestent !

Tu te dis que tu fais un métier de dingue quand on est vendredi et que tu finis ta semaine par une réunion qui te bouffe toute ton énergie.

Tu as passé 3 heures à manager des clients impossibles. Tu as passé 3 heures à parler sans respirer pour couvrir les insultes qu’ils s’envoyaient entre eux d’un bout à l’autre de la table. Tu as passé 3 heures à les engueuler pour éviter qu’ils ne s’entretuent littéralement. Tu as du donner de ta personne pour les tenir éloignés physiquement les uns des autres. Tu as l’impression d’être devenue négociatrice de la paix au milieu d’un champ de bataille.

Tu es une épave à l’intérieur, totalement lessivée mais tu ne le montres pas … tu finis la réunion en mode forcé « warrior » surtout que les copropriétaires, au moment de partir, ils viennent tous te féliciter, dans une queue impeccable, et te serrer la main parce qu’ils trouvent tous que tu as été : FOR MI DA BLE.

Ils sont contents que tu aies tenu bon malgré l’ambiance déplorable parce que tu es une personne joviale et ils sont contents que la réunion se soit « bien passée ».

En gros c’est plus agréable de s’entre-déchirer lors d’une réunion avec toi qu’avec l’ancien gestionnaire qui faisait la gueule sans arrêt. Comme par hasard, l’ancien gestionnaire est justement à l’hôpital pour problème cardiaque et c’est pour ça que l’on t’a refilé le bébé.

Tu les écoutes, le sourire figé, en maudissant l’humanité toute entière. Tu serres les mains et les mets dans l’ascenseur par fournée sélective pour éviter qu’il y ait un meurtre dans la cabine, ce qui ne serait pas impossible.

Quand tout le monde est parti, tu retournes à ton bureau, tu t’assois sur ta chaise et tu te dis qu’ils ont de la chance que tu sois trop crevée parce que sinon, tu aurais filé à l’immeuble la nuit poser une bombe.

#mefautuntriplecafé

Quand le Président du Conseil Syndical est une femme !

Au moment de l’élection du conseil syndical, la présidente du conseil syndical, une petite nana trentenaire toute mimi et hyper énergique, prend la parole et explique pour motiver les candidatures :

– J‘ai besoin d’un homme ! Je veux des hommes !

Moi, la taquinant : C’est quand même un peu tendancieux comme formulation, Mademoiselle X, si vous me permettez.

Ma PCS : ? Ahhhhhhhhhh ! Non pas dans ce sens ! C’est pour le conseil syndical. C’est que même s’il y a l’égalité des hommes et des femmes bien sûr, moi je ne me sens pas les compétences de changer des ampoules ou discuter travaux avec les entreprises. J’ai besoin d’un homme pour le faire à ma place.

Bon je n’ai rien répliqué. J’ai juste fait un grand sourire …

Egalité des hommes et des femmes : ok ! mais égalité avec les hommes qui servent de larbins à des femmes qui se veulent aussi fortes qu’eux mais n’ont pas les compétences de discuter comme eux …

Ca promet la société de demain !

#mefautuntriplecafé

 

Coquineries en copropriété !

La copropriétaire à l’assemblée générale :

– Donc à cause de ces infiltrations, j’ai perdu des petites culottes Chanel, des tennis christian Dior, des nuisettes ci et ça …

Son voisin 90 ans :

– Arrêtez tout suite votre liste Madame. Vous me faites rêver !

La copropriétaire, morte de rire :

– C’est bien la première fois depuis que j’ai eu 70 ans que l’on me dit que je fais rêver un homme !

#jadoremescopro

Quand le copropriétaire reçoit sa convocation à l’assemblée générale !

Mail reçu hier :

« Cher Petit Syndic,

Je ne comprends pas. J’ai bien reçu le recommandé numéro XXXXXXXXXXXXX mais je n’ai pas reçu la convocation alors que la réunion est le 1er juin.

Pouvez-vous me la renvoyer en urgence ?

Merci d’avance

Blablabalabla »

Bon … J’avoue que l’on ne me l’avait jamais faite celle-là.

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic brise le coeur de ses copropriétaires !

Hier soir en assemblée générale alors que l’on parlait de la manière dont l’immeuble a été divisé en logements tous différents, un vieux monsieur, plein d’intelligence, se tourne vers moi et me glisse :

– Quand le syndic a changé, je suis passé d’un 5 pièces à un 4 pièces sur le papier. Cela m’a beaucoup chagriné. Mais j’ai un 5 pièces Madame, il faut absolument que vous le sachiez !

Ce qui commençait à se transformer en bataille d’ego entre copropriétaires, le coup du « moi j’ai la plus grande » appliqué à la taille des logements, s’est transformé en immense éclat de rire.

Ce sont des petits moments magiques qui font que j’adore mon métier.