Quand le copropriétaire est primo accédent !

Echange de mail avec un primo accédant :

– Puisque c’est du privatif, vous me direz certainement, encore une fois, que vous ne voulez pas vous en occuper. Je suppose que je devrai me démerder tout seul.

– Ce n’est pas que je refuse de m’en occuper c’est que je perds mon temps à le faire. Je perds mon temps une première fois à le faire sans aucun résultat à espérer et sans rémunération. Je le perds ensuite encore parce qu’au lieu d’agir auprès de votre promoteur comme je vous l’ai proposé, vous me relancez et m’envoyez des mails de plus en plus désagréables. Comme je vous l’ai expliqué, je ne suis mandatée que pour gérer les parties communes. Je peux vous appuyer pour vos parties privatives mais je ne peux pas agir à votre place. Votre promoteur n’est pas idiot et connait la loi. Il sait parfaitement que si je lui fais une mise en demeure pour des équipements privatifs, je sors de mon rôle et qu’il peut m’ignorer sans soucis. Il faut que vous agissiez aussi.

Pffff

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand le syndic aime chanter !

Alors que j’étais en visite d’immeuble, dans l’ascenseur, coincée entre le président du conseil syndical et le gardien :

Le PCS : Il y a des fous aussi dans l’immeuble. Nous ne sommes pas à l’abri d’un feu.

Puis se tournant vers moi : Ce serait bien si les pompiers venaient dans l’immeuble faire une démonstration de que l’on doit faire en cas de feu.

J’allais lui expliquer que j’imaginais mal que les pompiers se déplaceraient mais qu’après tout, rien ne m’empêchait d’essayer ! C’est que, moi, j’aime bien les pompiers aussi !!! 😉

Le gardien m’a coupée dans mon élan et a répliqué : Vous exagérez un peu. Nous n’avons pas de personnes aussi fracassées que la dame qui a mis le feu.

Le PCS : Oui tu dis ça mais l’autre jour, tu me racontais qu’un des vieux avait tapé pendant deux heures sur un tuyau avec un marteau parce qu’il y avait trop de bruit.

Le gardien : C’est vrai. Il continue d’ailleurs. Régulièrement, il tape sur les tuyaux.

Le syndic, moi donc, l’air très sérieux et faisant semblant de réfléchir : D’accord d’accord … donc un vieux tape sur des tuyaux et c’est numéro un. Dans cet immeuble on est fou comme on est musicien.

Le PCS hilare m’arrête : Pas du tout ! Ce sont des bambous.

Le gardien rajoutant une couche : Il faudrait apprendre vos classiques avant de les citer Madame le syndic.

Heu … mais heuuuuu ! Sourire

#mefautuntriplecafé

Le copropriétaire justicier !

Trouvé dans les parties communes d’un immeuble que je gérais.

Article 5.1 du code penal : « tout robinet fuyard sera pendu haut et court sans autre forme de procès. »

#mefautuntriplecafe

Photo de Nafy Nathalie.

Quand le copropriétaire dit oui le matin puis non le soir !

Il y a un an, j’ai récupéré un immeuble un peu particulier. Je le découvrais un vendredi matin avec ma consoeur qui le gérait. Nous nous faisons « gronder » par la Présidente du Conseil Syndical pour un manque de communication.

Elle ne sait rien de ce qui se passe sur son immeuble. Elle tient à être informée de tout. Je la préviens que je la mettrai en copie de ce tout ce que je fais pour éviter cela. Elle m’explique que cela lui convient très bien.

Bon … dont acte.

Nous arrivons au bureau. Je commence à lancer un premier ordre de service, en la mettant en copie, comme convenu.

Je reçois immédiatement le mail suivant : « Arrêtez de m’envoyer des mails ! »

Heu …

#mefautuntriplecafé

Quand il y a des taches sur le tapis !

– Petit syndic ? Regardez ces traces sur le tapis.

Et voilà comment un matin, je me suis retrouvée avec le conseil syndical dans une cage d’escalier à scruter avec attention des taches sur le tapis de l’escalier.

S’en est suivi un questionnement sur ce qui avait pu les causer, nous avons réfléchi à la possibilité de les nettoyer et fini par conclure que c’était impossible. Dont acte !

Après avoir fait le deuil douloureux d’un tapis tout net et détaché, nous avons suivi les traces jusqu’à la porte du malotru. L’idée était de déterminer les responsabilités de manière à pouvoir mettre en cause qui de droit ! Forcément !

Arrivés devant la porte, un examen minutieux du mouvement de la trace a été fait. Nous ne sommes pas des amateurs nous ! Nous faisons les choses bien.

Mon président de conseil syndical, russe, a fini par conclure d’un ton catégorique que l’indélicat ne pouvait venir que de l’appartement de gauche. Puis, se tournant vers nous en parlant beaucoup plus fort de manière à bien être entendu d’un résident éventuellement présent et planqué derrière la porte de son logement à nous écouter :

– Heureusement que nous ne sommes pas dans les années 50 aux Etats Unis ! Sinon la chasse aux sorcières aurait commencé par le fait de faire une grosse croix sur cette porte-là pour bien identifier l’appartement !

Voilà voilà

#mefautuntriplecafé

Quand l’immeuble a des problèmes importants !

Un soir j’avais une réunion à 18h et à partir de 17h j’ai commencé à me préparer psychologiquement et matériellement pour partir.
Un café, mes dossiers et j’étais prête.
Je me suis donc dirigée vers la porte du cabinet sereine quand la standardiste m’a appelée :
– S’il te plait, j’ai Monsieur X au téléphone.Il parait qu’il a un problème vraiment urgent.
– Je suis désolée. Il est 17h30. Je dois partir sinon je serai en retard. Je le rappelle demain matin sans faute.
Ma standardiste passe le message pendant que je mets mon manteau.
– S’il te plait. Monsieur X est en réunion demain de 9h à 12h. Il ne sera pas joignable. Il demande donc si tu peux le joindre avant 9h.
– heu … mon premier rdv est à 9h. J’ai 1h30 de transport pour y aller grosso modo. Je vais déjà partir de chez moi vers 7h30. Je ne peux pas l’appeler avant 9h. Ca me ferait partir plus tôt.
Au moment où je mets la main sur la poignée pour sortir, j’entends :
– Monsieur X t’indique que tu peux l’appeler quand tu veux entre 7h et 7h30 demain matin. C’est très urgent !
– Ah bon ? Mais enfin je ne vais pas appeler mes copropriétaires à 7h du matin de chez moi quand même, en sortant de la douche.
Puis un peu coupable, me demandant s’il ne s’agissait pas d’une chute de pierre en façade ou d’une fuite énorme, je demande :
– Mais c’est quoi son urgence au fait ?
– Bien il s’agit des modalités de remplacement de la gardienne l’été prochain. Il a un truc super important à te dire dessus.
…………
#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire aime le blanc !

Ce matin, j’avais rendez-vous sur un immeuble pour voir un problème de cheminée.

Je pénètre dans un duplex magnifique avec sur le mur d’un couloir immense, une fresque impressionnante peinte. J’ai à peine réussi à étouffer un « waohhh » quand je suis entrée.

Alors que je venais de trouver la signature du peintre et que j’allais me pencher pour la déchiffrer, mon copropriétaire m’a balancé :

– Oui je sais. C’est très étouffant toutes ces couleurs de pastel ! Classé ou pas, ce n’est plus possible ! Je vais tout faire recouvrir dans des tons de différents blancs la semaine prochaine. Vous verrez, cela sera charmant !

Heu …

#mefautuntriplecafé