Quand l’architecte a de l’humour !

– Mais pourquoi les travaux n’ont pas débuté en novembre comme convenu ?

– Parce que j’ai jugé qu’il était mieux qu’ils démarrent fin février et que les copropriétaires n’aient pas de travaux pendant les fêtes. Ils se feront tranquillement au beau temps et se termineront fin juin.

– Excusez moi mais ce n’est pas à vous de décider de ce que les copropriétaires souhaitent ou non. Donc donnez moi une date de début de travaux en décembre et une date de fin.

– Ah ben si vous le dites … Si les travaux démarrent en décembre, on gagnera peut-être une semaine ou deux sur la date de fin.

– Vous n’êtes pas sérieux.

– Si ! Les intempéries vous comprenez !!

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand la vitre a un soucis !

Quand j’éclate de rire en découvrant un ordre de service qui a été fait pour demander à une entreprise d’intervenir sur la vitre de la lucarne qui serait HS.

#mefautuntriplecafé

 

Quand le client souhaite joindre son locataire !

– Bonjour Madame. Je vous demande de bien vouloir me communiquer le téléphone de mon locataire.

– Mais je ne l’ai pas Madame. Je ne gère pas votre bien et j’en suis désolée.

– Non c’est important que je trouve son numéro parce que je cherche à le joindre. J’ai des coliques néphrétiques vous comprenez. Je suis suivie pour ça. Je suis entre l’hôpital et la maison. Je ne sais pas comment je vais remplir le questionnaire que vous avez envoyé à mon cabinet de gestion sur le nombre de robinets à remplacer dans mon logement si vous n’avez pas son numéro.

– Et si vous appeliez votre cabinet de gestion qui lui doit l’avoir ?

#mefautuntriplecafé

Quand Newton s’invite en copropriété !

Premier mail :
« Bonjour,
Le Président du CS m’a transmis le message de Monsieur Y auquel je donne réponse.
Le 26 octobre 2016, Monsieur Y a remarqué (photo à l’appui) qu’un “mobile” était accroché sur la nouvelle canalisation située dans les parties communes sur le palier du 3ème étage, escalier B. Avant d’installer ce “mobile” qui se veut décoratif et pour ne pas risquer de dégrader la dite-canalisation, j’ai contacté un physicien qui a calculé la force exercée sur la dite- canalisation. Le calcul de cette force se fait par la loi de NEWTON : Si un objet est au repos ou que son mouvement est rectiligne uniforme, alors la somme des forces extérieures qui s’exercent sur lui est nulle, et réciproquement.
Les bûches étant en bois de peuplier (masse volumique la plus légère de tous les bois), la force exercée sur la canalisation est égale au poids du mobile soit 7 newtons (ou 700 grammes). J’ose espérer que 700 grammes ne vont pas endommager cette canalisation. »

Réponse :
« Madame,
Je ne m’attendais pas à ce qu’Isaac Newton s’invite à la discussion.
J’attends toujours les instructions du Syndic pour procéder à la mise au norme de la canalisation.
Cette provocation (ou cet habillage du tuyau) n’était pas nécessaire et ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu.
Je confirme avoir contacté GRDF et j’ai même demandé des précisions à l’architecte le soir même de notre réunion de chantier. Il pourra le confirmer. Cela suit son cours.
Enfin la société X a changé de domiciliation (elle est dans le 11ème) donc je ne vois pas où est le problème.
D’autant que ce n’était pas à l’ordre du jour de notre réunion de chantier.
Cordialement »

Fin de l’échange :
« Monsieur,
Vu les travaux exécutés de manière très cavalière et osée par XXX les dernières mois, l’ensemble des résidents est soulagé qu’Isaac Newton (ou bien ses théories) ne s’était pas introduit de façon spectaculaire. Vous devriez l’être également.
Cordialement, »

Voilà voilà !

Quand le copropriétaire change son compteur électrique !

Appel d’ENEDIS reçu ce jour :

– Bonjour. Je vous appelle parce que lorsque j’ai contacté Madame Y du 9 rue XXXXXXXX pour remplacer le compteur électrique de son logement, elle m’a demandé de me rapprocher du syndic pour en profiter pour organiser la campagne de remplacement des compteurs électriques de tous les autres logements dans la foulée. Il paraît que vous pouvez centraliser le tout, faire un mailing et un affichage pour prévenir les copropriétaires. Ca me parait bizarre mais je vous appelle quand même.

Heu ……………….

#mefautuntriplecafé

Quand le climat s’en mêle !

Quand je remonte les bretelles d’une entreprise pour son retard dans la réalisation des travaux et qu’elle me répond :

« Effectivement, notre équipe est prévue pour le mercredi 31/10/18, nous avons eu du retard suite à l’été indien de cette année. Avec toutes nos excuses. »

Voilà voilà …

Comme quoi on imagine pas à quel point les effets du réchauffement climatique sont pernicieux. Il peut faire parfois si doux que les p’tits gars du bâtiment n’arrivent plus à bosser !
#mefautuntriplecafé

 

Quand le client est « satisfait » !

Une de mes copropriétaires a un problème de mitoyenneté. Le mur séparatif entre sa cave et la cave de son voisin est tombé. Son voisin refuse de payer sa quote-part travaux.

Elle m’appelle désespérée me demandant de l’aide tout en précisant qu’elle a bien compris que je n’avais pas à intervenir s’agissant d’une cloison privative.

Je lui propose donc de contourner le problème. La reconstruction de la cloison n’est pas mon problème mais je peux leur faire un recommandé à tous les deux afin qu’ils entretiennent leurs caves, aient une porte et ainsi de suite … tout un tas de demandes légitimes qui de facto amèneront à la reconstruction de la maudite cloison sans avoir à la demander. Je la préviens qu’il ne faudra pas m’en vouloir mais que mon ton sera le même que ce soit pour son voisin ou pour elle.

Elle me répond :

– Aucun problème ! Allez y franco ! Maltraitez-moi tant que vous voulez !

#mefautuntriplecafé