Résultats intermédiaires sur le sondage autour du métier : le turn over permanent en copropriété est-il réellement avéré ?

Le sondage lancé sur la fédération des gestionnaires de copropriété révoltés nous permettra aussi d’évaluer l’idée du turn over !
Les résultats intermédiaires sont déjà assez intéressants.
En voici deux résultats que l’on peut mettre en rapport.
Le premier parle du nombre d’années d’expérience des répondants.
Le second évoque le nombre de cabinets dans lesquels les répondants ont travaillé.
Dans la restitution finale du sondage, nous mettrons ces résultats en lien avec le type de cabinets traversés et la situation géographique ainsi que d’autres données.
Mais une analyse rapide de ces deux tableaux indique très vite que l’idée du turn over permanent en copropriété pourrait être un mythe pour la majorité des cabinets d’administration de bien et que dans les autres, il se limiterait à une rotation normale.
Mais le rapport définitif vous en dira plus.
C’est le problème des certitudes qui ne sont jamais vérifiées mais qui, à force d’être répétées par tous de manière automatique, deviennent des vérités dont tout le monde se persuade (employeurs comme copropriétaires) et qui sert d’excuse à tous les cabinets qui sont eux l’objet de turn over permanent pour justifier les rotations de gestionnaires.
C’est particulièrement troublant qu’il faille que ce soit une communauté facebook de salariés de la copropriété qui comprenne l’importance de mieux connaître son environnement pour l’améliorer et qui décide de faire les enquêtes qu’il faut pour y parvenir.
Ceci ayant été dit, voici les résultats intermédiaires. Chacun les interprétera comme il voudra.
nombre d’années d’expérience pourcentages
moins de 3 ans 11,40
entre 3 et 5 ans 13,80
entre 6 et 10 ans 32,00
plus de 11 ans 42,90

 

nombre de cabinets pourcentages
1 21,22
2 25,46
3 23,34
4 17,24
5 6,37
plus de 5 6,37
Continuez de compléter le sondage !!!

 

 

Publicités

Les gestionnaires de copropriété sont à nouveau révoltés !

Il y a quelques semaines, je vous parlais de la Fédération Française des Gestionnaires de Copropriété Révoltés.

Il s’agit d’une communauté facebook comprenant ce matin 1428 membres, tous professionnels de la copropriété. Ce chiffre est toujours à mettre en rapport avec le nombre de gestionnaires de copropriété qui est estimé entre 8000 et 9000 (absence de statistiques précises).

La Fédération Française des Gestionnaires de Copropriété Révoltés (F.F.G.C.R.) a été créée en octobre 2008 dans un cri de révolte humouristique, un vendredi après-midi pour différentes choses comme notamment :
– les émissions de Capital sur les syndics

Plus que révoltés, nous sommes principalement réunis. Le R qui signifiait la révolte du début avait donc évolué à un R dont l’intention était de marquer la réunion.

Aujourd’hui, avec la réforme de la copropriété, les propos méprisants des politiques, des différentes associations, nous reprenons le R de la Révolte, celui de la Révolte du début contre le syndic bashing systématique que nous dénoncions déjà, il y a plus de 10 ans, en 2008 dans les débuts de notre création.

HALTE AU SYNDIC BASHING !

Il n’y a pas que la FNAIM et l’UNIS qui peuvent s’exprimer !  Nous aussi nous pouvons ! Nous aussi nous sommes révoltés ! Nous sommes d’autant plus légitimes à le faire que ce sont nos membres qui font face aux clients et qui subissent au quotidien les conséquences du syndic bashing !

Nous pouvons faire bouger les choses, exprimer notre point de vue, hors des structures traditionnelles de syndicat ou d’association, sous la forme de communauté de multiples façons :

  • à l’intérieur de la communauté

Imaginez que nous avons exactement 1324 membres actifs. Ce qui signifie qu’une moyenne de 1324 membres se connectent chaque jour sur le groupe pour y lire les publications ou participer par un commentaire ou un like aux échanges ! 1324 sur 1428 membres !

Avec le temps les révoltés évoluent. Les assistants deviennent gestionnaires, les gestionnaires, directeurs ou chefs d’entreprise. Certains ont investi les associations professionnelles comme la Fnaim ou l’UNIS. Nos membres sont les décideurs actuels ou les futurs décideurs du monde de la copropriété.

Chacun peut exprimer librement son point de vue sur le groupe, être entendu et lu par tous les membres y compris par ces fameux décideurs actuels ou en herbe.

  • à l’extérieur de la communauté

Les sujets qui sont débattus sur le groupe, comme par exemple les discussions autour des salaires en copropriété, remontent parfois jusqu’aux organisations comme la FNAIM ou l’UNIS. Ces sujets font réfléchir, les commentaires de nos membres aussi.

Certains de nos membres publient aussi des articles pour répondre aux politiques, aux associations de consommateurs diverses, et à leurs absurdités multiples.

Professionnels de la copropriété, rejoignez la fédé ! Bienvenue chez vous !

Ensemble nous serons plus forts !

Résultats intermédiaires sur le sondage autour du métier : Quel est votre salaire en euros brut/an primes incluses ?

Voici de nouveaux résultats intermédiaires qui dans le rapport final seront mis en perspective avec d’autres données comme le nombre d’années d’expérience, le type de structure, le lieu de travail, l’âge, les diplômes et le sexe.

Moins de 30.000 : 15,3 %

Entre 30.001 et 35.000 : 21,7 %

Entre 35.001 et 40.000 : 18,1 %

Entre 40.001 et 45.000 : 18,4 %

Entre 45.001 et 50.000 : 12 %

Entre 50.001 et 55.000 : 6,1 %

Plus de 55.001 : 8,4 %

Continuez de compléter le sondage !!!

Merci à tous !

501 « j’aime la page FB« 
523 abonnés sur la page FB
569 abonnés via le blog
42 abonnés par mail
Merci à tous de votre soutien et de le manifester ainsi.
Ca me procure vraiment beaucoup de joie que « ma vie de syndic » ait réussi à vous séduire.

Résultats intermédiaires sur le sondage autour du métier : les raisons du turn over en copropriété !

D’après le sondage, pour quelles raisons un salarié en copropriété quitte un cabinet ?
Pour mémoire, plusieurs réponses étaient possibles :
16% n’ont jamais été concernés par le turn over
Les autres réponses en vrac :
44% des sondés changent pour un meilleur salaire.
35% suite à un problème de management
27% suite à un désaccord avec la politique de l’entreprise
17% pour une promotion professionnelle
17% parce qu’ils déménagent
16% pour réduire leur temps de trajet
15% à cause d’un rachat de cabinet
12% à cause de la mauvaise ambiance entre collègues
10% à cause d’un portefeuille difficile
8% pour des meilleurs outils
4% pour changer de métier
0,3% à cause d’un manque de formation interne
Les autres réponses sont anecdotiques.
Continuez de compléter le sondage !!!

Proposition de sortie : Tutto Ponti, Gio Ponti archi-designer

Gio Ponti (1891-1979), architecte du 20ème est mis à l’honneur à travers la première rétrospective de son travail en France.

Il a bouleversé l’architecture d’après-guerre.

500 pièces sont présentées montrant tout son parcours pluridisciplinaire (architecture, mobilier, aménagements pour des demeures privées ou des bâtiments publics).

du 19 octobre 2018 au 5 mai 2019

Au musée des arts décoratifs au 107, rue de Rivoli – 75001 Paris.

Assistante confirmée +++ cherche poste d’assistante évolutif vers gestionnaire ou poste de junior

Assistante très confirmée cherche poste d’assistante évolutif sur un poste de gestionnaire junior ou directement un poste de gestionnaire junior à Paris ou banlieue proche.

Si vous avez une offre à proposer, vous pouvez joindre Sabine Paul sur le mail suivant : binepaul92@gmail.com.