Les gestionnaires se mobilisent pour les gestionnaires !

Si vous travaillez ou avez travaillé en copropriété, vous avez forcément une ou deux anecdotes sur le métier à partager ou plutôt offrir.

Si vous êtes séduits par l’idée de participer à une oeuvre collective de gestionnaires (gestionnaires étant pris au sens générique du terme) à destination des gestionnaires qui pourrait être un livre d’anecdotes,

Si vous approuvez le fait que le produit de la vente de ce livre serve à créer « la bourse de la fédé », une bourse pour aider de futurs gestionnaires en difficulté à financer leur formation,

Rejoignez la fédération des gestionnaires de copropriété révoltés en cliquant ici.

Mobilisez vous avec nous !

Faisons ensemble quelque chose de fort, de généreux.

Nous sommes des gestionnaires.

Nous sommes solidaires les uns des autres.

Nous pouvons prendre nous-même notre destin en main et nous mobiliser pour soutenir ceux d’entre nous qui en ont besoin.

#ensemblenousseronsplusforts

Professionnels de la copropriété, rejoignez la Fédé !

Environ 1800 membres ! C’est énorme pour un groupe professionnel surtout quand plus de 90% des membres sont actifs, ce qui signifie qu’ils se connectent chaque jour pour en suivre les publications.

La FFGCR est un groupe de gestionnaires, pris au sens générique du terme à savoir ceux qui contribuent à gérer les immeubles en copropriété, pour gestionnaires. C’est même le premier groupe qui a proposé cela et il reste le plus important.

Nous contribuons, à notre manière, à améliorer nos conditions de travail et à promouvoir le métier en discutant entre nous, sur le groupe. 

En effet, c’est en échangeant sur nos conditions de travail que nous en avons une meilleure connaissance de notre environnement et que nous pouvons mieux nous positionner (salaire, cabinet, conditions de travail).

Partager aussi nos offres et demandes d’emploi, nous coopter entre nous, permettre le tissage d’un réseau professionnel, la création des liens entre nous, c’est un peu magique.

Nous sommes partout en France, dans tous les types de structures et à tous les postes. Notre Fédé est une immense toile posée sur le monde de la copropriété française.

Gestionnaires ! Rejoignez nous ! Utilisez ce réseau ! Venez vous connecter avec les autres gestionnaires ! Venez vous enrichir professionnellement grâce à ce groupe.

C’est aussi un endroit où vous pouvez partager des anecdotes, votre désarroi, des éclats de rire, des victoires, discuter sur des problématiques métier, trouver de l’information et échanger sur du « savoir- faire » ou du « savoir-être » client. C’est un endroit où chaque membre peut évoluer et grandir, enrichir les autres aussi.

C’est un endroit dans lequel vous ne vous sentirez plus seuls dans votre quotidien professionnel.

N’oubliez pas également que les gestionnaires du début du groupe sont devenus les directeurs d’aujourd’hui. C’est dans notre groupe que se trouvent les décideurs du monde de la copropriété d’aujourd’hui et que sont en train de naître ceux de demain.

Ils lisent les problématiques, les vivent aussi. Leur management et vision du métier en est forcément impactée.

Tous ces petits riens semblent dérisoires isolés mais mis bout à bout font un ensemble essentiel.

#ensemblenousseronsplusforts

Rejoignez la Fédération Française des Gestionnaires de Copropriété en cliquant ici.

Le jour du Saint Dick approche …

Le 3 avril, est la fête des Dick, qui est un prénom dérivé de Richard.
Dick vient du germain rik, « roi » et hart « fort ».
Il signifie aussi pénis en argot anglais et cela ne semble pas si aberrant que cela dans une société patriarcale et machiste.
Toujours est-il que notre Sieur Dick est un homme de caractère qui avance toujours bille en tête, un guerrier prêt au frontal qui sait mener son monde et ses réunions tout en n’hésitant jamais à relever les défis qui se présentent à lui. Autant de qualités qui font le bon Saint Dick syndic.
C’est donc tout naturellement le 3 avril qui a été retenu pour sortir un livre qui parlera de copropriété avec humour.
Beaucoup de choses sont une question de point de vue. Il suffit souvent de trouver un angle différent pour transformer la situation la plus difficile en un énorme éclat de rire.
J’espère qu’il vous donnera le sourire et pleins d’informations ou d’astuces pour mieux vivre la copropriété et votre métier.
Ce livre sera à l’attention des professionnels mais aussi à l’intention des autres, ceux que l’on appelle « les copropriétaires ».
Il est possible de le pré commander en cliquant ici.
J’espère qu’il vous plaira.

Coquineries au cabinet !

Comme vous le savez, le week-end je vous raconte des anecdotes hors copropriété Voici une anecdote sur le cabinet qui nous fait rire encore.

Nous avons un problème de gâche en ce moment et la porte du cabinet est toujours fermée. Les copropriétaires utilisent donc l’interphone et nous descendons leur ouvrir.

Une copropriétaire sonne à l’interphone.

Un de mes gestionnaires se lève, lui répond et nous fait :

– Je reviens. Je vais monter Madame X.

Heu …

#mefautuntriplecafé

Quand on essaye de faire entretenir la VMC !

Je revenais d’une réunion de conseil syndical quand j’ai écrit cette anecdote.

Je vous laisse deviner ce qui m’a été dit en fonction du mail que j’ai fait :

« Bonjour Monsieur,
Il est parfaitement inadmissible que les techniciens qui se déplacent à l’immeuble pour faire l’entretien de la VMC soient :
1- trop corpulents, selon leurs dires, pour faire le travail d’entretien par la gaine
2- atteints de vertige, ce qui les empêcheraient selon leurs dires toujours, d’accéder à l’installation avec l’échelle que ce soit par l’intérieur ou l’extérieur.
En fait toute cette histoire ressemble à une farce énorme qui serait drôle si elle ne se faisait au détriment de nos clients qui bloquent de leur temps pour recevoir les pseudos techniciens que vous envoyez.
Nous vous demandons des explications convaincantes par retour de mail.
A défaut nous bloquerons vos paiements et résilierons votre contrat.
Un RAR de confirmation vous sera adressé.
Bien cordialement, »

#sontfouslesfournisseursparfois

#mefautuntriplecafé

 

Le copropriétaire et les travaux de ravalement !

Après 3 échanges de mail je finis par appeler la copropriétaire.

Je comprends que la dame refuse de payer les travaux de ravalement et l’écoute m’exposer ses arguments :

1- je n’ai pas tenu compte de son règlement
En même temps, elle me demande d’encaisser un chèque en différé et pleure ensuite parce qu’il ne figure pas sur son compte.

2- elle n’était pas au courant des travaux
Donc je suis à priori responsable du fait qu’elle ne lise pas les convocations ou les PV et n’aille pas aux réunions.

tafaute

 

3- elle n’a pas donné son accord pour les travaux
Oui mais ça c’est la loi de la copropriété. Je n’y peux rien si elle n’a pas opté pour un pavillon individuel ou la location.

4- bon, elle n’est pas d’accord avec le coût des travaux et a même essayé de trouver des devis moins chers
Ah bon ? Donc elle était bien au courant finalement.

5- Oui elle était au courant mais ne savait pas qu’ils allaient commencer
Oui mais on reboucle sur le fait que si elle avait lu le PV, elle aurait su.

Zen-Yoga-1

6- Les travaux n’ont duré que 10 jours
Archi faux. Ils ont bien duré les 4 semaines annoncés et je note qu’elle ne se manifeste que 4 semaines après leur fin !

7- Bon de toute manière elle n’a pas la trésorerie.
Certes et je ne suis pas contre un échéancier mais je contre le fait qu’elle s’acharne sur moi à chaque appel travaux qu’elle reçoit.

#mefautuntriplecafé

L’entretien annuel des employés d’immeuble !

Réception des gardiennes par un collègue pour l’entretien annuel :
– Bon … est-ce que vous avez quelque chose à rajouter ? Vous avez été à la formation ? Cela vous a plus ?
– La prochaine fois qu’il y a une formation, si vous pouviez me sauter, ce serait chouette.
Voilà voilà …

#mefautuntriplecafé

Quand le locataire a des punaises de lit !

– Bonjour ! Je reviens vers vous concernant les punaises de lit qu’il y avait dans mon logement. Vous avez bien fait la note d’information aux autres copropriétaires afin qu’ils traitent leurs logements au moindre problème ?

– Oui Madame.

– Vous avez eu des retours de leur part sur la présence de punaises de lit chez eux ?

téléchargement (1)

– Non Madame.

– Bon je suis rassurée. Mais vous pensez qu’elles viennent d’où les punaises de lit de mon logement ? Est-ce que vous pensez que ma locataire les a ramenées de voyage ou fait du airbnb ou ? Quelle est votre idée sur ces punaises ?

Heu … syndicIrmacestbibi

#mefautuntriplecafé