Les perles du syndic !

Voici une nouvelle rubrique qui s’apellera les perles du syndic pour raconter tous les petits faits amusants qui peuvent se dérouler dans un cabinet de syndic surtout en période d’assemblée générale, quand tout le monde est crevé et débordé.

J’espère qu’elle vous plaira !

Publicités

Quand le copropriétaire reçoit sa convocation à l’assemblée générale !

Mail reçu hier :

« Cher Petit Syndic,

Je ne comprends pas. J’ai bien reçu le recommandé numéro XXXXXXXXXXXXX mais je n’ai pas reçu la convocation alors que la réunion est le 1er juin.

Pouvez-vous me la renvoyer en urgence ?

Merci d’avance

Blablabalabla »

Bon … J’avoue que l’on ne me l’avait jamais faite celle-là.

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic brise le coeur de ses copropriétaires !

Hier soir en assemblée générale alors que l’on parlait de la manière dont l’immeuble a été divisé en logements tous différents, un vieux monsieur, plein d’intelligence, se tourne vers moi et me glisse :

– Quand le syndic a changé, je suis passé d’un 5 pièces à un 4 pièces sur le papier. Cela m’a beaucoup chagriné. Mais j’ai un 5 pièces Madame, il faut absolument que vous le sachiez !

Ce qui commençait à se transformer en bataille d’ego entre copropriétaires, le coup du « moi j’ai la plus grande » appliqué à la taille des logements, s’est transformé en immense éclat de rire.

Ce sont des petits moments magiques qui font que j’adore mon métier.

Quand le conseil syndical est infernal !

Le conseil syndical :

– Oui on comprend ce que vous dîtes ! On a bien conscience que pendant 7 ans la compagnie des eaux n’a pas relevé le deuxième compteur d’eau de l’immeuble.

Le syndic :

– blablablabla

Le conseil syndical :

– Oui on comprend bien que la régularisation de l’eau correspond à de l’eau consommée mais qui n’avait jamais été facturée. On comprend tout cela mais, malgré tout, nous nous sentons lésés et abusés. Nous attendons de vous que vous, le syndic, preniez à votre charge au moins 50% de la consommation d’eau qui vient de nous être régularisée par la compagnie des eaux.

Voilà voilà

#mefautuntriplecafé

 

Quand le conseil syndical aime bien son syndic !

Ce soir mon conseil syndical m’a expliqué que j’étais trop élégante pour faire des réunions …

Alors mon premier réflexe a été de leur demander si d’habitude je ne ressemblais à rien mais surtout cela m’a fait un grand plaisir.

Vendredi dernier j’ai eu un bouquet de roses d’un autre immeuble, roses qui sont toujours sur mon bureau.

Parfois, mes copropriétaires sont trop mignons.

 

Quand le conseil syndical est un amour !

Vis ma vie de syndic au bout de sa vie
J’avais rdv de chantier à 8H30. Problème de RER B et bien que je sois partie avec une demi heure d’avance, j’arrive avec 30 mn de retard. Bref.
L’architecte et le CS m’attendent sur le chantier. C’est le premier rdv de chantier. L’échafaudage n’est même pas monté. On commence à définir le planning des rdv hebdomadaire.
L’architecte :
– Et si je vous proposais tous les mardi à 8h ?
Tout le monde me regarde.
Moi :
– Ah non ! Je suis en période d’AG. Je rentre rarement avant 23h ou minuit à la maison. Le temps de diner et patati et patata, je dors vers 2h. Il n’est pas question que je me lève à 5h du matin pour partir à 6h afin d’être sûre d’être là à 8h. Ca me ferait moins de 3h de sommeil.
Le CS me regarde totalement abasourdi. Il ne s’était jamais imaginé que ma vie pouvait être comme ça …
L’architecte, un peu « têtu »sur les bords :
– Mais le lundi soir vous n’avez pas d’AG.
Le CS lui balance, avant même que je n’ai le temps de répliquer, assez vertement :
– Petit Syndic vient de vous dire pas avant 9h30. Si elle ne dort pas assez, elle va finir par craquer. Donc c’est 9h30.
Merci ! Merci ! Merci !

Quand le copropriétaire de Neuilly sermonne un autre !

Lors de ma réunion de ce matin à Neuilly sur Seine, le Président du Conseil Syndical me sermonne en regardant un autre membre du conseil syndical Monsieur Y :

– Donc Petit Syndic, c’est votre rôle de nous trouver des entreprises compétentes. J’espère bien que vous allez continuer.

Je reste impassible en me demandant ce qu’il me raconte. Il reprend :

– Cette entreprise X a été une catastrophe.

Un autre membre du conseil syndical poursuit, à mon intention, toujours en regardant Monsieur Y :

– Elle n’avait même pas de contrat d’ailleurs. Mais qui l’a appelé ?

Monsieur Y intervient :

– C’est moi qui l’ai appelée parce que c’était une entreprise conseillée par l’architecte au moment de la construction de l’immeuble, il y a 50 ans.

Le PCS :

– Oui. Nous avons un contrat pour le chauffage avec telle autre entreprise. Il ne faut plus appeler l’entreprise X.

Puis se tournant vers moi :

– Donc c’est votre rôle de nous conseiller sur les meilleures prestataires. Vous l’avez fait pour telle intervention, pour telle autre. Nous en sommes très satisfaits et nous espérons que vous allez continuer à le faire.

Voilà comment, dans mon immeuble de Neuilly sur Seine, mon Président du Conseil Syndical s’est servi du syndic pour sermoner un autre copropriétaire, Monsieur Y, et lui faire passer le message d’arrêter ses conneries, sans l’offenser.

#mefautuntriplecafé