Quand le copropriétaire a une entreprise de bâtiment !

Le propriétaire :

– J’ai une entreprise de bâtiment depuis 38 ans. Je ne vois pas où est le problème et pourquoi vous dites que si le plafond s’effondre en dessous c’est à cause de mes installations….

29432714_691177467938680_3950859056024911872_o

Bon, moi non plus je ne vois pas à la réflexion.

Vraisemblablement, ce n’est pas parce que l’on a une entreprise de bâtiment que l’on a une expertise en bâtiment.

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic déménage !

Dans mon ancien cabinet, les bureaux ont été réorganisés et celui de mon binôme a grimpé d’un étage.

Les copropriétaires quand ils ont appris le déménagement n’ont pas arrêté de me dire  :

– Ah vous êtes passée du 2ème au 3ème … vous vous rapprochez du 7ème …

Pffffffff

#mefautuntriplecafé

Copropriété et télétravail : sondage de la Fédé

Il y a quelques temps, sur la Fédération des Gestionnaires de Copropriété, nous vous avions proposé une discussion sur la mise en place du télétravail.

L’actualité bouleverse nos pratiques et nous l’impose maintenant.

Nous vous proposons un sondage ANONYME sur la façon dont vous travaillez ou non désormais.

Nous pensons à nos confrères et consœurs qui sont malades et leur souhaitons un prompt rétablissement.

A vos clics !

Accédez au sondage élaboré par Vanessa en cliquant ici.

 

Virus = survi et la vie continue !

Bonjour,

En cette période difficile, j’ai décidé de reprendre les anecdotes :

  • une inédite le matin
  • une déjà publiée en fin de journée

Je sais que beaucoup d’entre vous, souvent en télétravail, font de leur mieux comme ils le font tous les jours pour trouver le moyen d’informer, de rassurer, de gérer malgré tout les urgences.

Je sais que les autres, en chômage économique, sont inquiets pour leurs collègues, leurs immeubles et leur situation personnelle.

Le choix entre ceux qui restaient en activité et ceux qui étaient mis à l’arrêt n’a pas du être simple à faire pour les employeurs non plus.

Rien n’est parfait. Rien n’est simple non plus aujourd’hui. Tout le monde est désarçonné devant cette situation totalement inédite et tout le monde essaye de faire de son mieux pour faire face.

J’espère que mes petite bêtises vous feront sourire parfois une seconde et qu’elles vous feront du bien en vous distrayant juste un peu de votre quotidien.

Rejoignez aussi la Fédération des Gestionnaires de Copropriété pour être en lien avec des personnes qui partagent vos difficultés, échanger, être soutenus, soutenir les autres aussi. Ne restez pas seuls ! Cliquez ici.

Courage ! Restez loin des autres ! Préservez les ! Préservez vous !

Nous arriverons vite au bout de cette période de quarantaine et il n’est pas impossible qu’elle nous transforme profondément et nous ramène dans un monde plus solidaire et plus attaché à l’essentiel.

Prenez soin de vous.

 

 

Quand la copropriétaire se questionne !

Madame K., copropriétaire, débarque au bureau et m’explique que j’ai une mine superbe et qu’avoir été malade et arrêtée tout ce temps me va parfaitement au teint.
Elle ponctue tout son discours de « salerlipopette de sacré nom d’une pipe ».
Je veux bien croire que je suis magnifique mais ce n’est pas vraiment le cas. Je suis toujours épuisée et j’ai plus souvent l’impression de ressembler à un troupeau de buffles, écrasés par le soleil dans la savane, qu’à une biche pimpante.
Un compliment est malgré tout toujours bienvenu et donc je remercie chaleureusement en me demandant ce qui m’attend.
Je n’ai pas longtemps à patienter parce qu’elle poursuit en me demandant si je connais David et là s’en suit un échange dont je vous laisse juger du surréalisme.
– David ?
– Oui. David ! David Diop … enfin, celui qui a eu le prix Goncourt. Il n’est pas de votre famille ?
– Heu non …
Et comme elle semble, très déçue, je rajoute bien vite que la famille Diop est une grande et magnifique famille.
Alors, avec un sourire retrouvé, elle me tend un livre, LE livre, pour me le montrer. Elle l’a acheté en pensant à moi. Elle le trouve SEN SA TION NEL.

Mettez-vous un peu à sa place et comprenez que c’est sensationnel qu’un noir soit écrivain et obtienne un prix. Puis c’est un Diop éduqué … il est Maître de Conférence à Pau.
C’est un noir qui est quelqu’un quoi …

Je zappe le côté raciste et lui demande si elle l’a lu, ce qu’évidement elle n’a pas fait. Elle me l’avoue à contre-coeur en m’expliquant que malgré tout, David est
un futur Senghor.
C’est comme ça que j’ai découvert au détour d’une conversation que Madame K. est une découvreuse de talents à l’instinct. Elle est si douée qu’elle n’a pas besoin de lire un livre pour déterminer si l’auteur est bon. C’est bluffant, non ?!
Puis elle me l’offre avec l’idée, assez forte derrière ce cadeau, que je puisse lire enfin quelque chose de ma famille africaine.
J’arrive à remercier sans éclater de rire et à la pousser vers la sortie gentiment.
Cette copropriétaire, toute particulière qu’elle soit, me touche malgré tout beaucoup. Elle vient me voir à chaque document qu’elle reçoit et semble assez seule. Puis même si elle est maladroite, même profondément maladroite, son intention était de partager quelque chose avec moi, de me faire plaisir.
Je ferme la porte et une de mes gestionnaires m’explique qu’elle est déjà venue pendant mon absence pour me voir et là je comprends que certainement qu’elle avait déjà le livre dans son sac lors de sa dernière visite. Elle avait du tomber dessus en faisant ses courses et percuter d’un coup que mon nom était africain. Cela avait du la perturber au point qu’elle achète le livre et vienne avec au bureau pour me rencontrer non pas une fois mais deux fois.
D’ailleurs quand j’étais arrêtée, elle avait essayé de cuisiner mon équipe et leur avait demandé comment il se faisait que je sois blanche alors que mon nom était sénégalais. Un mariage ? non ? Mais alors quoi ? Allez donc savoir ! Il y a parfois de sacrés mystères.
#onnenousditpastout #mefautuntriplecafé
PS : ceci dit, j’ai fini le livre et il a effectivement tout d’un grand !
N’hésitez pas à le lire vous aussi. 😉

Quand les honoraires sont augmentés !

C’était dans mon ancien cabinet.

Nous avions un programme de revalorisation des honoraires et cet immeuble-là avait des honoraires vraiment trop faibles.

Je propose une augmentation lissée de 44% sur 3 ans qu’ils ont été d’accord pour accepter avec les conditions suivantes et très sérieuses pour eux :

1- que je reste dans le cabinet pendant 3 ans

2- que je m’engage à ne pas me reproduire et donc tomber enceinte durant ces 3 ans

Oui … bon … Enorme éclat de rire.

J’ai répondu que je les remerciais de tenir autant à moi, que je comprenais leurs préoccupations … légitimes … lol. Que bien sûr, je ferai de mon mieux pour les satisfaire mais que je ne pouvais toutefois pas promettre et qu’il ne faudrait pas m’en vouloir si je n’arrivais pas à les tenir.

#mefautuntriplecafé

Quand la copropriétaire est musicienne !

Quand la copropriétaire pianiste décide de faire du violon et de la flûte traversière et a besoin de s’entraîner 24h/24, 7j/7,
Que ses voisins ralent,
Qu’elle met une boîte avec pleins de boules quies en libre service dans le hall …
#mefautuntriplecafe