Quand il y a canicharge !

Une cliente débarque à l’improviste au bureau et explique rageuse :

– Je ne reçois plus aucun courrier de votre part.

Tout en regardant son compte, ma collègue lui demande :

– Quelle est votre adresse ? Avez-vous déménagé ?

– Non ce n’est pas le problème. Il y a des nouveaux gardiens et depuis qu’ils sont là, plus aucun courrier de votre part. Et là, paf, une sommation d’huissier !

– Vous n’avez rien payé depuis novembre 2017.

– Mais enfin, ce n’est pas le problème ! Vous auriez dû m’appeler. J’ai bien des alertes yahoo pour la canicule et nous dire de beaucoup boire quand il fait chaud. Pourquoi je n’ai rien eu de vous ?

Alors l’alerte canicule je connais, l’alerte canipull aussi mais l’alerte canicharge celle-là on ne me l’avait jamais faite !

#mefautuntriplecafé

Publicités

Le copropriétaire nostalgique !

– Alors oui, voilà, je voudrais vous payer les charges.
– C’est une bonne idée mais nous ne sommes plus syndic depuis au moins 10 mois.
– Oui mais je voudrais vous les payer à vous.
– ?!

Quand les copropriétaires font la révolution !

Mon courrier :

syndic 1

Sa réponse :

syndic 2

Quand le copropriétaire est relancé !

Le copropriétaire : Lorsque je suis revenu de vacances, j’ai perdu mon portable et donc toutes mes alertes. Je n’ai donc pas eu l’alerte qui me rappelait de payer mes charges. J’ai aussi perdu pleins de contacts clients et il y a plein de chiffres d’affaire que je n’ai pas pu faire et patati patata
Moi au bout de 5 mn : bon. En gros vous voulez un échéancier comme la dernière fois ?
Le copropriétaire soulagé : oui. Vous avez vu que j’ai tenu ma promesse, tout payé dans les temps, …
Moi le coupant rapidement : vous pouvez toujours payer vos charges en plusieurs fois. Il n’y a pas de soucis.
Le copropriétaire : merci beaucoup surtout que vous n’y êtes pour rien. C’est de ma faute entièrement, enfin, celle du portable, vous comprenez ?!
Mais bien sûr ! Juste après les vacances en plus … Encore un cas de vache violette qui met le chocolat dans le papier d’alu.
#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire est relancé !

Mail du jour !
Un classique du genre :
« Nous recevons avec mon père, en copie de cet e-mail, différences relances pour des charges non payées. A aucun moment nous ne recevons vos factures, ni le décompte des charges.
Pourriez-vous nous contacter au plus vite pour nous expliquer le détail des règlements que vous nous demander par courrier recommandé ? »
Ben voyons !!!
Les courriers simples non ! Les RAR oui !
Sa boîte aux lettres est plus sélective qu’un videur à l’entrée d’une boîte de nuit sur les Champs !
#mefautuntriplecafé

Petite devinette !

Allez … petite devinette …
De quoi traite-t-on son syndic quand alors que cela fait un an que vous ne payez pas vos charges, ce sagouin décide de vous mettre à l’avocat.
Je précise qu’il a quand même passé un an à régulièrement vous :
– envoyer des appels de fonds,
– envoyer des mails de relance,
– laisser des messages sur le répondeur,
– envoyer des courriers
Alors ? Quel est le qualificatif d’après vous ?

 

 

…. Paranoïaque !!!

Quand le copropriétaire est paranoïque !

Mail envoyé ce jour à un doux paranoïque qui voulait faire recalculer les charges de l’immeuble …

« Monsieur,
Pour clôre défintivement le sujet des charges ascenseur, je vous précise qu’il s’agit d’une COINCIDENCE si vous payez 75 comme Monsieur S., propriétaire de l’appartement du 5ème.
Eux, ils ont le lot 62 et 75 tantièmes ascenseur.
Vous, vous avez :
– lot 12 : zéro charges ascenseur
– lot 14 : zéro charges ascenseur
– lot 42 : 28 tantièmes ascenseur
– lot 44 : 47 tantièmes ascenseur
Total : 75 tantièmes ascenseur.
Il n’y a donc pas d’erreur et rien à discuter et encore moins à mettre à l’ordre du jour de l’AG.
Merci de payer vos charges sans plus tergiverser.
Bien cordialement,

Petit Syndic »