Quand le copropriétaire sait !

Le copropriétaire au plombier :
« blablabla… De toute manière, on ne me la fait pas à moi ! Je connais bien votre métier puisque mon voisin est plombier aussi. »
…. Oui… Hein…
Moi aussi je me suis dit que j’étais bien à la ramasse.
Le coup de l’hérédité et du fameux « on est plombier de père en fils » je connaissais bien sûr mais alors, transmettre son métier et son savoir par mitoyenneté, je n’en avais jamais entendu parler. Lol.
#mefautuntriplecafé

Publicités

Un homme de ménage lumineux !

Un matin j’arrive dans un immeuble du côté de Montmartre, bien situé. Je suis contente, les copropriétaires sont sympas.

Tout semble aller bien.

Enfin, tout aurait du aller bien parce que je n’ai pas fini de rentrer tout ce qui me sert de corps dans l’immeuble qu’un des copropriétaires me tombe déjà dessus.

Oui ! Figurez-vous qu’à cause de moi, l’employé d’immeuble ne peut pas faire son travail correctement.

Pauvre homme quand même ! Vilain syndic ! Bouuuuuuuuuuuuu !
Vilain ! Comment ose-t-il laisser travailler le pauvre employé dans des conditions aussi difficiles !!!! Et blablabla !

J’arrive à comprendre que tout part d’un problème de rallonge. Il manquerait au gars une vraie rallonge qui ne coûte rien quand même pour qu’il puisse bosser normalement ! Bon.

Je suis amenée devant une pile de rallonges que le gars a emboîtées afin de brancher son aspirateur au 6ème étage et malgré tout nettoyer la cage d’escalier en se branchant sur la prise du rdc.

Le système est en plus dangereux. La cabine d’ascenseur est enroulée de rallonges électriques et on manque de se prendre les pieds dedans facilement.

Je me retourne vers le gars hilare et je me retiens de lui balancer un « Hé grand couillon, si tu as un soucis de matériel, tu te plains à ton patron au lieu de geindre auprès de mes clients pour que je me fasse démonter la gueule gratos. ». Ce ne serait pas très professionnel.

A la place, je garde mon calme et lui demande :

– Dites donc Monsieur, vous êtes employé d’immeuble ou vous travaillez pour une société de ménage ?

– Je travaille pour l’entreprise N.

– Ah … société de ménage ? Bon donc vous devez savoir que c’est à votre patron de vous fournir tout ce qu’il faut pour travailler correctement et que si vous manquez de matériel, bien c’est à lui qu’il convient de le dire. Si vous ne pouvez pas le lui indiquer moi, je peux appeler votre patron directement pour lui en toucher deux mots, voire trois.

Le type perd immédiatement son hilarité et promet de faire le nécessaire rapidement.

Je commence à monter l’escalier et qu’est-ce que je vois ? Sur chaque palier d’étage, il y a une prise flambante neuve.

Mais au lieu de les utiliser, ce qui serait évidemment trop facile et plus fatigant (aller brancher, puis débrancher et rebrancher), le type qui fait le ménage dans l’immeuble, en toute vraisemblance, préfère l’économie de mouvement. Il a donc bricolé une rallonge maison de la taille qu’il lui semblait convenir.

Il doit aussi aimer les challenges et a du s’inscrire pour le concours de la plus longue rallonge d’aspirateur de la terre et dans la foulée, il a du postuler pour l’homme de ménage le plus espiègle (avec les risques de chute).


Non mais ! Franchement !

#mefautuntriplecafé

Quand la copropriétaire a un sinistre !

Appel reçu par mon assistante il y a 3 ans tout juste.

Il s’agissait d’une jeune femme en larmes parce qu’elle avait une fuite chez elle.

Bon … y a pas mort d’homme non plus, mort de femme non plus d’ailleurs. C’est juste une fuite sur une alimentation d’eau

Mon assistante étouffe un soupir. La journée allait être rude si le premier appel commençait comme ça.

Elle se met à la consoler en lui expliquant comment cela se passe, à savoir très bien en général, et donc qu’elle va missionner en urgence un plombier.

La jeune femme lui répond :

– Vous allez demander au plombier de venir avec des serviettes pour éponger ?

– Non Madame. Je vais lui demander de venir avec sa caisse à outils pour réparer.

#mefautuntriplecafé

Quand l’entreprise joue aux devinettes !

Rappel de l’entreprise X, celle qui joue les devinettes :
– Bonjour Madame.
– Bonjour. Que puis-je pour vous ?
– J’appelle toujours pour la même chose : avoir des informations sur la date de réalisation des travaux sur la VMC d’un immeuble. Je vous donne le numéro de devis ?
– Non. Mais qu’est-ce que j’ai fait de mon papier ? Ne quittez pas !
10 mn plus tard
– J’ai retrouvé le papier. Donc, nous avons arrêté la VMC parce qu’elle faisait du bruit.
– Non c’est pour le remplacement de la turbine.
– Ne quittez pas !
10 mn plus tard
– Je n’ai toujours pas reçu les pièces. Peut-être tout à l’heure …
Heu … là je me suis mise à exploser. J’ai rappelé les devinettes de la veille. C’est quand même fou que l’on en soit toujours au même point et que son incapacité à prendre du premier coup les informations m’ait fait perdre hier un temps fou et là encore 20 mn.
Hallucinant !
#mefautuntriplecafé

Quand le syndic est en retard !

8 heure. Mon portable fait bip et je découvre un SMS :

– Je parie que tu auras du retard ce matin. Je t’attends au café.

– Tu ne vas pas commencer à bougonner dès le matin. Qui te dit que je serai en retard d’abord ?

– Tu es toujours en retard de 10 mn pour notre café avant chantier Petit Syndic.

– Rectification ! Je suis toujours à l’heure H + 10. Je suis même d’une constance admirable. Tu ne trouves pas ?! Puis l’essentiel est d’être à l’heure pour le rendez-vous de chantier en réalité.

#mefautuntriplecafé

Quand l’architecte fait don de lui !

Echange par mail avec un architecte :

– Blablablabla … bien à toi Petit syndic

– Heu bon … si tu es à moi, je décide de n’en consommer qu’une partie maintenant. Tu fais quoi du reste ? Tu le jettes ou j’en prends une partie en doggy bag au cas où je changerais d’avis ?

– Plait-il (répond l’architecte faisant semblant d’être offusqué) ?! Je m’offre tout entier et tu prends pas tout ?!

– Non. Là, je choisis le cerveau, c’est ce qui me semble le plus important pour finir le chantier. Je prends aussi les mains en doggy bag pour dessiner. Ca peut toujours servir. Le reste, tu en fais ce que tu veux.

#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire relance un architecte !

Quand un de mes copropriétaires relance l’architecte de l’immeuble et pense qu’il fait de l’humour :

« Ah mon Patrick chéri,
Quelle joie d’avoir de tes nouvelles.
Tu m’as manqué.
Presque deux mois pour avoir un rendez vous avec toi depuis mon SMS du 25 Janvier…(2017…).
C’est long !
Oui je serai là le Mardi 28 Mars,à 12h précises.
A bientôt mon gros lapin. »

Réponse de l’architecte :
« Monsieur,
J’ai un instant pensé qu’il s’agissait effectivement d’une réponse humouristique de votre part, mais j’ai également pensé que votre boîte mail avait été piratée par une messagerie rose…  »

#mefautuntriplecafé