Quand le syndic est crevé !

La période est hard pour les gestionnaires de copropriété entre les assemblées générales que l’on termine pour les comptes au 31/12, les autres échéances à convoquer. Rien n’est facile. On bosse entre 60 et 100 heures par semaine.

Je discutais ce matin avec un confrère d’un autre cabinet et lui ai proposé de prendre un verre un soir. Ca fait longtemps que je ne l’ai pas vu.

Il m’a répondu :

– Pourquoi pas mais je suis en assemblée générale tous les soirs depuis septembre. Je suis déjà totalement rincé. On verra en novembre.

#jeudemot #mefautuntriplecafé