Quand le copropriétaire a une fuite !

Discussion avec un client :

Moi : Je comprends bien que vous avez une fuite mais je ne comprends pas où. Elle se trouve sur la canalisation verticale ou horizontale ?

En fait je cherchais à déterminer à quel endroit se trouve la fuite afin de savoir si elle est privative ou commune mais je sentais bien que cela laissait le client perplexe.

Il est resté silencieux pendant quelques secondes qui m’ont semblées interminables et il a demandé :

Horizontal c’est le baton qui est droit vers le ciel ou couché ?

Voilà voilà … on va finir par y arriver ! Simple question de vocabulaire. Sourire.

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand la locataire est blonde !

Bon, à midi, j’avais rendez-vous pour une recherche de fuite chez un bijoutier du centre.
J’attends le plombier, on localise le truc et on file dans l’appartement du dessus.
La locataire qui nous ouvre, toute ébouriffée, puant le sexe et l’alcool, est magnifique, une vraie beauté … sauf qu’elle est en petite culotte. Oui ! Il n’est QUE midi !
Elle s’habille à grande peine … c’est à dire qu’elle chope un pantalon qu’elle met et elle ne le ferme pas, ce qui laisse une vue directe sur son pubis que l’on voit derrière sa culotte transparente.
Bon … je lui propose de finir de se boutonner pendant que le plombier va chercher ses outils.
Elle s’exécute et me raconte sa vie.
Alors, elle est dans le cinéma, elle est allée au Brésil et a ramené un type des favellas qui lui sert de doudou, … et patati et patata.
Bon, pendant ce temps, le plombier répare la fuite, du moins essaie de réparer.
Il s’agit d’une fuite sur une alimentation privative d’eau.
Même en fermant le robinet d’arrivée d’eau de l’appartement, il n’arrive pas à arrêter l’eau puisque le robinet est HS et du coup ses soudures ne prennent pas.
Et là j’entends la beauté ébouriffée et reboutonnée déclamer : « Madame, si je comprends bien, l’eau est coupée mais n’est pas fermée hein ? »
Heu … comment te dire …

Quand les matins ne sont pas faciles !

Les matins ne sont pas faciles quand :

1- tu arrives sur un immeuble tôt le matin pour trouver l’origine d’infiltrations qui amènent le plafond des caves à tomber par morceaux entiers,

2- la première porte au dessus du plafond que tu ouvres est celle du wc commun,

3- tu expliques que l’origine « pourrait » provenir de la vétusté des wc qu’il faudrait sans doute songer à remplacer,

4- le conseil syndical te regarde avec de gros yeux parce qu’il ne voit pas de quoi tu parles surtout qu’un wc à la turc c’est tellement plus hygiénique dans le fond …

wc.

Quand le copropriétaire ne sait rien, ne voit rien et n’entend rien !

J’expliquais à une présidente de conseil syndical qu’il fallait réaliser des travaux parce que la descente en façade entraînait un désordre depuis novembre 2015, soit presque 2 ans, dans un appartement et qu’il n’était pas possible de laisser des personnes vivre dans de telles conditions.

Voici ce qu’elle m’a répondu :
« Bonjour,
Je viens de recevoir votre votre mail avec surprise… Je n’ai pas souvenir d’avoir parlé avec vous d’un pb de fuite dans cet appartement. D’autre part les K. ne sont jamais venus à une seule AG (sauf une fois il y a longtemps qd lui était célibataire).
Donc je n’ai pas été personnellement informée. Quel est réellement le souci ?
Il s’agit de l’appartement du 2 ème gauche entrée A je pense.
De plus ces 2 personnes n’ont jamais été des voisins sympathiques. Cela ne change rien au pb. certes mais il peut être utile de le savoir.
Merci à l’avance de votre réponse .
Cordialement »

Alors c’est sûr que je ne lui en ai jamais parlé personnellement puisque cet immeuble vient de m’être confié mais, enfin, comment peut-elle ignorer, à moins d’être aveugle ou de mauvaise foi, qu’il y a un gros trou béant dans la façade de l’immeuble ?

Mystère et boule de gomme !

 

Quand le copropriétaire est en fin de vie !

– Bonjour. J’appelle pour ma fuite.
– Oui. Pouvez-vous me donner des précisions ?
– Alors voilà …. blablablabla ……
– OK. Je vais missionner une entreprise.
– Oui parce que je suis très malade et en fin de ma vie. Je voudrais bien régler le problème avant de mourir.
– …………….
– Vous comprenez ?
– Oui bien sûr. Je vais faire au mieux.

1 an plus tard, je vois la copropriétaire pour la première fois et je découvre une dame toute pimpante. Je la détaille circonspecte pendant qu’elle explique à son voisin qu’elle a trouvé un appartement magnifique dans le Sud à acheter. Elle vient à ma rencontre :

– Bonjour. Je vais vendre mon logement et j’ai besoin de vous.
– Oui. Pouvez-vous me donner des précisions ?
– Alors voilà …. blablablabla ……
– OK. Je vais vous envoyer les documents dont vous avez besoin.
– Oui parce que je suis très malade et en fin de ma vie. Je voudrais bien régler le problème avant de mourir.
– …………….
– Vous comprenez ?
– Oui bien sûr. Je vais faire au mieux.

#mefautuncafétriple

Quand l’impossible devient possible !

Il y a 50 cm d’eau dans la fosse de l’ascenseur.
L’ascenseur a été arrêté par la société chargée de son entretien.
J’envoie un plombier et coordonne sont intervention avec l’ascensoriste.
Le PCS, en double de mes mails, appelle.
Il n’est pas sûr que l’intervention d’un plombier soit nécessaire.
En effet, il lui parait impossible qu’il puisse y avoir une fuite dans la fosse puisqu’il n’y a vu aucun tuyau en apparent.
Heu …
Mouais … 50 cm quand même d’eau apparue par magie d’un coup et qui va disparaître aussi soudainement à n’en pas douter !!!!

Je me demandais à l’instant pourquoi je perds mon temps l’été sur les routes de Compostelle.
C’est idiot !
Si j’ai besoin d’un miracle, il me suffit d’aller juste visiter plus souvent mes immeubles.

Quand le copropriétaire est quelqu’un de flippant !

A 7h45 ce matin j’étais sur un immeuble pour aider le plombier à entrer dans les logements.
En effet il pleut littéralement dans les parties communes mais les locataires chinois n’ouvrent pas la porte, même s’ils sont là.
On a prévenu le PCS hier soir.
Quand on est arrivé, on a eu accès à tous les logements sans problème.
Les locataires étaient au garde à vous.
Et sur chaque porte, on a vu collé un mot en mandarin.
Mais c’est qui mon copropriétaire ? ptdr !