Quand l’oiseau du locataire prend l’air !

Appel d’hier matin :

– Bonjour. Je suis l’occupant de la brasserie. Je vous avais parlé d’une infiltration avec odeur d’urine tous les matins par la verrière. Vous vous rappelez ?

– Oui on avait cherché et rien trouvé comme canalisation ou autre qui aurait pu être à l’origine du problème.

– Bien. Moi je viens de trouver. Ce matin j’étais là en avance et quand je suis arrivé, j’ai vu le locataire du 4ème étage pisser par sa fenêtre. Je suis monté le voir et son pas de fenêtre est une flaque d’urine.

– …

– A priori tous les matins, plutôt que d’aller au WC, Monsieur sort de son lit, ouvre la fenêtre et pisse du 4ème sur ma verrière.

Non, mais, est-ce que vous imaginez la scène ?

Le type se lève, sans doute nu comme un ver, plutôt que de faire 1 m pour aller au WC à droite, il fait un mètre pour aller à la fenêtre à gauche, l’ouvre, se met sur le rebord et pisse sur le monde tout fier tous les matins … Limite il accompagnerait le tout de grognements de victoire façon homme des cavernes que cela me semblerait normal dans le contexte.

J’étais tellement navrée que je n’ai pas su quoi répondre pour consoler mon commerçant qui lui se retrouve tous les matins avec une verrière pleine d’urine à nettoyer et des odeurs toute la journée en terrasse, ce qui le pénalise fortement commercialement parlant.

J’ai tenté une touche d’humour, assez malvenue je vous l’accorde.

– Il fait prendre l’air à son oiseau !

– Ce n’est pas drôle ! On a failli en venir aux mains. J’ai appelé la propriétaire qui m’a dit que c’était un squatteur et qu’elle ne pouvait rien faire. J’ai appelé la police qui ne veut rien faire.

– Oui donc vous appelez le syndic …

– Oui si la police ne fait rien, je me suis dit que vous vous pourriez intervenir.

Très franchement, j’ai eu l’appel à 8h du matin. J’étais chez moi en train d’attendre une livraison de fuel. J’ai pensé à la situation, au contenu des courriers à faire et j’ai failli retourner me coucher en me disant que « Nonononon. Cette journée, je ne voulais même pas la commencer. Je préférais me rendormir et me réveiller directement le lendemain. »

Bon je ne l’ai pas fait. J’en rigole après coup mais sérieusement, parfois les gens, ils sont si déconcertants !

#mefautuntripelecafé

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s