Quand les copropriétaires règlent leurs comptes entre eux !

C’était dans un immeuble que je gérais dans une banlieue parisienne sans difficulté.

A cause d’un problème de bruit insoluble rapidement du fait du manque d’isolation, un des occupants en a poursuivi un autre avec une hache dans les parties communes. Il parait que cela lui est venu d’un coup, comme ça.

Heureusement, le copropriétaire poursuivi était un grand balèze et une fois l’effet de surprise estompé, il s’est repris et a maîtrisé l’amateur de solutions radicales. Il n’y a pas eu de blessés et tout s’est bien terminé. Enfin …

Sauf que l’amateur d’arme blanche a porté plainte tout de même contre son voisin qui s’est retrouvé au commissariat a expliqué pourquoi il ne s’était pas laissé découper.

Puis nous nous sommes tous retrouvés devant le conciliateur de la Mairie a essayé de concilier l’inconciliable.

L’histoire ne s’arrête pas là.

Pour donner une leçon au bonhomme à la hache, un jour qu’il était descendu en cave et avait laissé sa clef sur la serrure extérieure, quelqu’un est passé derrière lui et a refermé la porte à clef.

Alors normalement la sortie des caves aurait du être libre mais dans ce petit immeuble que je venais de récupérer, tous les travaux de mise aux normes n’avaient pas encore été faits.

Pour sortir des caves, il fallait donc avoir la clef si la porte était verrouillée.

Imaginez mon copropriétaire, d’origine d’Europe de l’Est, pris au piège dans les caves et en train de hurler pour que l’on le délivre et tous les copropriétaires qui passent devant la porte sans rien faire et en rigolant.

Je découvre l’histoire en réunion de copropriétaires.

Stupéfaite je demande à mes copropriétaires pourquoi ou plutôt comment leur est venue une idée aussi absurde. Je leur rappelle quand même que l’on parle d’un homme qui en a poursuivi un autre avec une hache.

Justement qu’ils me font en hurlant de rire. Personne n’a osé lui ouvrir après … de peur de sa réaction … heu … m’enfin !

Le copropriétaire a fini par défoncer la porte pour sortir. Il aurait pu aussi appeler une bande de potes à lui et dévaster l’immeuble et les occupants. Il ne l’a pas fait.

Tout s’est bien terminé, heureusement.

Parfois les copropriétaires …

#mefautuntriplecafé

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s