Quand le copropriétaire tient à son syndic !

Quand un copropriétaire d’un immeuble, où c’est tendu comme un string entre eux, m’envoie un RAR avec demande d’inscription à l’ordre du jour de prochaine réunion avec deux points :

1- le fait de mettre mon contrat à l’ordre du jour (alors que je suis syndic)

sans me demander mon avis …

2- le fait de confier au service gérance la gestion de la loge (alors que l’on n’en veut pas forcément)

sans lui demander son avis …

et indique dans ses résolutions qu’il me laisse compléter et tourner les résolutions de la manière légale et mettre les contrats comme il faut.

C’est là que j’ai compris que le consentement préalable du syndic ça n’a pas l’air d’être une donnée qui parle toujours aux copropriétaires.

#mefautuntriplecafé

 

Coronavirus : éteindre des incendies !

Mardi, incendie dans un immeuble, pas de blessés et des dommages minimes … OUF !

Vendredi, dans un autre immeuble, les résidents s’ennuient, ils essayent de mettre le feu eux aussi mais pas en chantant.

Voici la note que je me retrouve obligée de faire :

« Jeter ses mégots de cigarette par ses fenêtres dans les espaces verts de la résidence au bas de votre logement n’est pas une attitude civique ou responsable.

Hormis le fait que les espaces verts ne sont pas un cendrier géant ou un dépotoir, les mégots allumés ou mal éteints peuvent être à l’origine d’un incendie.

En temps normal, un incendie n’est jamais une chose souhaitable. A cette période de confinement, cela l’est encore moins.

Je vous remercie donc de garder vos mégots dans vos logements et de les jeter, après les avoir éteints, dans vos poubelles. »

#mefautuntriplecafé

 

Coronavirus : le pré état daté !

Quand le négociateur d’un autre cabinet m’appelle pour demander un pré état daté et qu’il est tellement soulagé d’avoir quelqu’un en cette période de coronavirus, que pour me remercier, il m’annonce :
  • si en tant que syndic, tu as besoin d’un pré état daté, n’hésite pas à m’appeler, je te rendrai la pareille.
Heu …
Mouais …
Enorme éclat de rire !
J’ai failli lui demander comment on allait faire pour le renvoi d’ascenseur pratiquement et s’il fallait que je lui envoie tous mes notaires mais je n’ai rien dit.
J’ai simplement souri.
En fait bosser actuellement, être réactive, continuer à gérer les immeubles, c’est aussi une manière de contribuer à la lutte contre ce virus.
Voici l’histoire que je me raconte chaque matin difficile, quand le confinement se fait trop lourd et que rester chez moi devient trop compliqué.
Je m’imagine au front sur la zone de combat, en train de contribuer à mon petit niveau à maintenir l’entretien des immeubles, l’activité de ma boîte et le travail de mes collègues.
C’est peut-être arrogant mais il faut bien s’encourager comme on peut.
Il parait que le sourire passe par le téléphone. J’espère vraiment.
#mefautuntriplecafé

Histoire d’amour et de copropriété !

Quand je me retrouve à écrire à un copropriétaire ce genre de courrier :
« (…) En plus des nuisances olfactives et auditives, le fait de laisser la porte de secours ouverte sur le hall amène un va-et-vient des clients du restaurant dans les parties communes, ce qui pose des problèmes de sécurité.
A titre anecdotique, je vous informe que certains clients ont été surpris en train de faire l’amour dans la cage d’escalier. S’ils pouvaient se retenir, ce serait préférable. (…) »

Va-et-vient … se retenir #gainsbourg #birkin 

Bien je sais que vous aurez du mal à le croire mais le propriétaire n’a pas remarqué mon allusion à la chanson ni mes jeux de mots… 😉

#mefautuntriplecafé

 

Et s’il y avait le feu dans l’immeuble ?

– Rappelez vous qu’il n’est pas autorisé de déranger votre gardienne en dehors de ses heures de travail …
– Ben oui, c’est évident ! En dehors de ses heures de travail, nous ne la dérangeons que si c’est urgent.
– Non ! vous ne devez pas la déranger du tout ! Le fait qu’elle vive sur place ne la rend pas corvéable à merci ! Vous ne pouvez pas lui repprocher de sortir le soir ou de dormir en dehors de la loge …
– Ah bon ? Mais quand même … s’il y a le feu … on peut l’appeler ?
– Disons que s’il y a le feu, plutôt que d’avoir le réflexe d’appeler votre gardienne qui ne sera peut-être pas là et ne pourra rien éteindre avec son petit tuyau d’arrosage, je vous conseille vivement d’appeler les pompiers en priorité …
Je vois tous les yeux qui se lévent sur moi … interrogateurs et surpris …
Une voix dans le fond me demande
– Vous n’êtes pas sérieuse, n’est-ce pas ?!

#mefautuntriplecafé

Quand le code de l’immeuble doit être changé !

Quand le Président du Conseil Syndical (PCS) t’informe qu’il a demandé à X de changer les codes de la résidence, te donne les nouveaux codes et te demande de prévenir les résidents.
Jusque là pas de problème … Bon c’est sûr que normalement c’est le syndic, le seul qui légalement gère la copropriété, contacte la société et organise le changement mais bon … Passons !
Le vrai problème est que la société retenue par le PCS n’est pas fiable fiable. Son prix défie simplement toute concurrence ce qui pour ton client est le seul critère de choix.
Tu sais aussi que tu ne pourras pas avoir le choix de la date du changement de code, ce qui pourrait poser des difficultés pour le mailing d’information.
Enfin … quoique, finalement, tu peux aussi écrire aux copropriétaires que les codes vont être changés un jour prochain ou lointain en fonction du sens du vent mais que cela n’est pas un problème parce que, pour le moment, ils peuvent continuer d’utiliser le code qu’ils ont. Quand ils ne pourront plus rentrer dans l’immeuble, ils sauront que X est enfin intervenu et que les nouveaux codes sont actifs et tu leur demandes de prévenir leurs locataires de tout ça parce que finallement, tu ne gères QUE les parties communes.
Voilà voilà

#mefautuntriplecafé

 

 

Quand le copropriétaire décide de créer une porte !

Dialogue entre mon assistante et une cliente …
– ………. (je n’entends pas)
– Oui Madame. Je comprends bien que le polonais qui vous a fait la peinture est très bien mais vous ne pouvez pas lui faire transformer une fenêtre de l’immeuble en porte sans architecte ou bureau de contrôle.
– …… (je n’entends pas)
– Mais parce que ça touche la structure de l’immeuble Madame. Il faut établir un vrai projet. Il n’est pas question de vous donner une autorisation comme ça.
– …….. (je n’entends pas)
– Mais Madame si vous ne voulez pas que je vous communique le nom de l’architecte de l’immeuble, que vous ne me croyez pas quand je vous parle de la nécessité d’établir un projet, je ne sais plus quoi vous répondre. Allez sur google, tapez architecte et vous allez en trouver un. Vous vérifiez qu’ils sont bien agréés et ils sauront c’est quoi un projet. Ils vous expliqueront tout et peut-être que vous les croirez.
– ……. (je n’entends pas)
– Je ne suis pas sûre que vous trouviez un architecte sur leboncoin mais enfin si vous y tenez, vous pouvez toujours essayer.  Assurez vous qu’il soit vraiment architecte quand même si je peux me permettre.

#mefautuntriplecafé