Quand le syndic essaye de fixer son planning d’AG

Mail de réponse reçu ce jour, d’un président de conseil syndical, en réponse à une proposition de date pour tenir l’assemblée générale ordinaire :

« Vous me proposez aujourd’hui une date pour l’assemblée générale, date dont nous n’avons jamais entendu parler. »

Ben … en fait …

Voilà voilà

#mefautuntriplecafé

Publicités

La vie d’un cabinet de syndic le jour de la fête des morts !

On sait que l’on est syndic le 31 octobre quand :

– Quand on est accusé d’empoisonnement par un copropriétaire parce que dernier n’a pas percuté que, pendant les travaux de ravalement, quand l’entreprise faisait le nettoyage de la façade à l’eau et aux produits décapants, il fallait qu’il ferme ses fenêtres et qu’il a du ingérer plein de choses toxiques …
– Quand un de ses nouveaux copropriétaires lance une procédure contre l’ancien gestionnaire, nominativement, parce que :
1- il n’est pas ok avec le coefficient d’ascenseur voté en AG
2- les copropriétaires ont refusé de l’élire au conseil syndical
3- les autres copropriétaires ne vivent pas dans l’immeuble.

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic prend du galon !

Mail reçu ce jour :
« Je souhaite signaler que nous avons un problème avec le facteur et les livraisons de colis. J ai ammenage depuis 2 mois, deja 2 colis non livre et 1 troisième qui a atterit dans la boote aux lettres d un voisin.
De plus, en discutant avec d’autres personnes de l’immeuble ce ne serait pas la 1ère fois. »
Bon … voilà voilà ! Passons sur les fautes … Intéressons nous à l’essentiel !
Officiellement je suis, maintenant, Supersyndic, celle qui en plus de la copropriété supervise aussi la bonne distribution du courrier et des colis de la poste.
Non mais franchement !
#mefautuntriplecafé

Quand la réunion est conviviale !

20h45… Fin de mon conseil syndical.
Les conseillers, après une réunion-apéro, décident de me faire visiter les caves pour me montrer une évacuation en contre-pente que je connais déjà.
On s’engage en joyeuse délégation dans la descente des escaliers et, là, j’entends dans mon cou :
« Petit Syndic (c’est moi !!!), je vous dirais bien qu’elle est raide mais j’ai peur que ça soit mal interprété. »
Voilà voilà
#mefautuntriplecafe

Quand le client a besoin du mail du syndic !

– Hummm

– …….. (je n’entends pas) ………..

– D’accord ! Attendez ! Vous avez de quoi noter ?

– …….. (je n’entends pas) ………..

– Donc voici mon mail : XXXX@ (et vlan là arrêt)

– …….. (je n’entends pas) ………..

Mon alternante devient toute rouge.

– Non Monsieur ! Je vous assure ! C’est mon mail professionnel que j’allais vous donner. Je ne me permettrais jamais de vous donner mon mail personnel.

#mefautuntriplecafé

Quand il y a canicharge !

Une cliente débarque à l’improviste au bureau et explique rageuse :

– Je ne reçois plus aucun courrier de votre part.

Tout en regardant son compte, ma collègue lui demande :

– Quelle est votre adresse ? Avez-vous déménagé ?

– Non ce n’est pas le problème. Il y a des nouveaux gardiens et depuis qu’ils sont là, plus aucun courrier de votre part. Et là, paf, une sommation d’huissier !

– Vous n’avez rien payé depuis novembre 2017.

– Mais enfin, ce n’est pas le problème ! Vous auriez dû m’appeler. J’ai bien des alertes yahoo pour la canicule et nous dire de beaucoup boire quand il fait chaud. Pourquoi je n’ai rien eu de vous ?

Alors l’alerte canicule je connais, l’alerte canipull aussi mais l’alerte canicharge celle-là on ne me l’avait jamais faite !

#mefautuntriplecafé

Quand le mois d’août arrive !

Le mois d’août arrive. Je me retrouve le soir à envoyer des sms à ses clients en leur rappelant que, s’ils ont le bonheur de partir quelques jours, ce serait bien qu’ils n’oublient pas de fermer leurs robinets d’arrêt avant. Je leur souhaite aussi, bien sûr de passer un agréable mois d’août.

C’est que chaque mois d’août c’est une tannée de gérer des fuites qui surviennent toujours sur des installations privatives quand les immeubles sont déserts, les gens injoignables et que les entreprises sont fermées. Pour éviter cela, il suffirait simplement que mes clients ferment leurs robinets d’arrêt mais ils ne le font pas … Bref.

Je sais que je vais recevoir des retours furibonds de message dans lequel on m’expliquera que c’est bien gentil tout ça mais que, EUX, bien ils ne partent pas en vacances. D’avance cela me décourage et me fatigue.

Je tourne la tête et qui je vois ? Mon museau noir qui m’observe avec un oeil plein de moquerie.

#mefautuntriplecafé