Quand le prestataire perd la boule !

Demande reçue ce jour d’un prestataire par mail :
« C’est de manière la plus solennelle que je me permets de venir auprès de vous.
C’est à vos pieds que je jette ma fierté pour avoir l’honneur de vous demander la main du contrat d’entretien de la chaudière séjournant au XXXXXXXXXX Paris 12.
Je ne puis imaginer vivre sans lui. »
Ben … sourire.

Publicités

Quand le copropriétaire pense écologie !

Quand une copropriétaire lors d’une assemblée générale extraordinaire (immeuble dans le 16ème) explique qu’elle avait pensé faire pousser des patates sur la toiture terrasse pour des questions d’économie de chauffage ….

#mefautuncafétriple #patateschaudes

Quand le copropriétaire vérifie le fonctionnement de son chauffage !

Le président du conseil syndical nous explique :

– Madame X m’a interpellé à propos du chauffage pour m’expliquer qu’il n’y a pas de chauffage chez elle.

– Ah bon ? Mais il s’agit d’un chauffage au sol non ?

– Oui ! Je lui ai expliqué que lorsque l’on parle de chauffage au sol, cela signifie qu’il n’y a pas de radiateur.

– Mais on a fait régler toute l’installation, non ?

– Oui. il n’y a pas longtemps. Tout marche parfaitement. On a assez passé de temps dessus d’ailleurs.

– Mais quel est son problème alors ?

– Vous n’étiez pas encore là mais il faut savoir qu’elle était contre …

Puis après un temps d’arrêt, il explique avec un coin de malice dans les yeux :

– Donc je lui ai expliqué comment vérifier si tout fonctionnait bien. Je lui ai proposé de prendre un thermomètre mais elle n’en avait pas. Donc, je lui ai dit d’utiliser la méthode traditionnelle.

Prenant le conseil à témoin :

– Il n’y a que ça finalement les méthodes à l’ancienne ! Donc pour savoir si on est chauffé, il suffit de marcher pieds nus mais pas que … il faut surtout, avant de marcher, plonger ses pieds dans une bassine d’eau froide… Bien oui ! C’est en marchant avec les pieds nus et froids, qu’elle sentira si le sol est chaud.

J’allais éclater de rire en imaginant la copropriétaire plonger ses pieds au milieu des glaçons, quand le président du conseil syndical a rajouté :

– Je lui ai dit aussi qu’il fallait faire « attention » ! Le chauffage au sol de son logement est surtout profitable au logement sous le sien. Elle, elle est chauffée par le sol du logement au dessus.

– Ah ?

– Oui ! Le chauffage au sol dans l’immeuble est un peu particulier. Chez nous, le chauffage du sol d’un logement sert à chauffer le logement du dessous.

Moi, arrivant de plus en plus mal à réfreiner un éclat de rire monstrueux :

– Mais les pieds glacés alors ? Il faudrait qu’elle marche sur son plafond pour voir s’il chauffe.

Avec un grand sourire, le président a répondu :

– Tout à fait ! Je lui ai expliqué que cela semblait difficile à réaliser. Ceci dit, elle peut toujours aller avec sa bassine chez son voisin du dessus pour vérifier.

Voilà voilà

#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire a trop chaud !

Appel reçu par mon assistante :
– La semaine dernière nous n’avions pas de chauffage. Maintenant il fait 30° dans les appartements. Il fait si chaud avec le chauffage au sol que je ne mets pas de chausson parce que j’ai peur qu’ils prennent feu.
Mais que fait le syndic ? Non mais franchement !!!!
Plus sérieusement, en off, je vais vous dire la vérité … Vendredi, entre 2 verres de champagne entre collègues, on a fait le pari un peu fou de transformer l’immeuble en barbecue géant et d’y envoyer griller les copropriétaires pas très sages ! Voilà voilà !
Non mais franchement !
#mefautuntriplecafé