Quand le syndic gère un immeuble en banlieue difficile !

J’arrive au bureau avec mon pack de survie Starbuck, prête à convoquer, en début d’am.
J’ouvre ma boîte mail et je tombe sur cette information envoyée hier à 22h24 par un commissaire de police.
 » Bonsoir Madame, Monsieur,
Je me permets d’attirer votre attention sur la date anniversaire de la mort accidentelle du jeune XXXXXXXXXXXXXX sur la commune d’ANTONY, et sur les exactions possibles qui pourraient être commises notamment à l’encontre des forces de l’ordre dans le quartier du XXXX les XXXXXXXXXX mai prochains. A ce titre vous êtes concerné par les immeubles du XXXXXXXXXXXXX
Il me semble dès lors opportun de vous sensibiliser sur la nécessaire et impérieuse nécessité de faire vérifier sur votre patrimoine la bonne fermeture des accès aux toits et de travailler pour une conservation des containers à poubelles en soirée dans les locaux prévus à cet effet, ainsi que la fermeture si c’est possible des accès aux lieux de stockage des encombrants. »
Bon … ça promet !
J’ai loupé la descente en hélico pour arrêter un trafic de drogue en bande organisée mais j’ai assisté à la descente de police pour extraire un résidant et maintenant je risque de gérer les suites d’exactions avec ma résidence en plein coeur du quartier …
Je crois que je vais rentrer me coucher !

#mefautuntriplecafé

Publicités