Quand le client a besoin du mail du syndic !

– Hummm

– …….. (je n’entends pas) ………..

– D’accord ! Attendez ! Vous avez de quoi noter ?

– …….. (je n’entends pas) ………..

– Donc voici mon mail : XXXX@ (et vlan là arrêt)

– …….. (je n’entends pas) ………..

Mon alternante devient toute rouge.

– Non Monsieur ! Je vous assure ! C’est mon mail professionnel que j’allais vous donner. Je ne me permettrais jamais de vous donner mon mail personnel.

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand le copropriétaire donne son mail !

Tout à l’heure, j’ai reçu un appel d’un Président de Conseil Syndical à qui j’ai demandé son mail afin de lui faire parvenir un document.

Il a commencé à me l’épeler son mail :
P O U T O U @XXXXXXX comme poutou quoi …
Heu … oui … voilà voilà !
Dur de ne pas mourir de rire.
#mefautuntriplecafé

Quand le syndic reprend le travail !

Reprendre le travail, après avoir été arrêtée pendant 10 jours (merci la grippe) et découvrir plus de 900 mails …
Je les préclasse par sujet et attaque le premier jeu :
– 10 mails de copro pour échanger sur un point relatif à un changement de destination d’un lot, non mis à l’ordre du jour de la prochaine réunion, chacun donnant son avis sur l’opportunité de donner son accord ou non sur ce point non soumis au vote.
– 3 mails pour parler des problèmes de logement à Paris et de l‘importance de libérer de l’habitation.
– 5 mails pour discuter sur le fait que le syndic aurait du deviner, ou non, qu’il fallait mettre ce point à l’ordre du jour, parce qu’il est devin, voir divin, c’est bien connu ! lol
– 2 mails pour conclure que finallement, le copro doit se débrouiller tout seul pour gérer le problème avec le syndic parce que, dans le fond, tout le monde s’en fout.
Bon.
En prenant le premier paragraphe de la première page du règlement de copropriété, on lit que les copropriétaires font ce qu’ils veulent de leurs lots sans avoir besoin de demander d’autorisation autre qu’administrative.
Au suivant … ça va être long ma journée lecture de mails !
#veutretournerdormirsousmacouette

Quand le copropriétaire a un virus !

 

Vendredi matin je découvrais un nouvel immeuble avec l’ancienne gestionnaire. La Présidente du Conseil Syndical râlait parce qu’elle n’était en copie de rien. Je lui ai promis de rectifier le tir. Je rentre au bureau et je lance les 13 interventions à faire en la mettant, comme convenu, en copie.

Le mail suivant arrive :

« Votre e-mail arrive toutes les 3 mn . Veuillez faire cesser cela
Envoyé de mon iPhone »

Bon …

Je lui réponds que forcément puisqu’elle a demandé à être en copie de tous mes envois et que je n’ai pas de solution autre que de la rendre destinataire du double des mails dans ce cas.

« Je suis désolée pour réaction. J’ai vraiment cru qu’il y avait un problème de virus informatique quand j’ai vu tous ces emails qui arrivaient alors que nous n’avions pas eu de contact auparavant. Par sécurité j’ai tout effacé…Donc je n’ai plus rien. Etant la Présidente du conseil syndical, c’est moi qui valide les devis, après discussion avec les membres du conseil syndical. Pouvez-vous me renvoyer tous les emails de devis. Encore une fois je suis désolée. »

Pffffffffffffff

Donc ma copropriétaire ose m’expliquer qu’elle a confondu l’adorable gestionnaire que je suis avec un virus, en pensant que je suis assez truffe pour l’avaler surtout que cela ne l’a pas empêché d’écrire au virus d’arrêter de polluer sa boîte mail. Sans commentaires.

Je fais semblant de rien et j’explique que j’ai déjà tout rangé et qu’il n’est pas possible, par manque de temps, de repointer les dossiers un à un pour ressortir les demandes et lui renvoyer.

Elle me répond par le mail suivant :

 » M. X me les a retransmis. Cela a permis d’en faire la liste et proposer une réunion au conseil syndical. Je vous tiens au courant. Merci encore pour vos actions. »

Ouf ! Tout n’est pas perdu ! L’information circule, malgré les virus malins dans l’immeuble. Par contre, faire une réunion de conseil syndical pour discuter des demandes de devis qu’ils m’ont demandées de faire …

Mouais … oui … hein … cela laisse dubitatif quand même ! 😉

J’ai failli leur proposer d’attendre les devis mais finalement si cela peut leur faire plaisir de se réunir … tant qu’ils ne me demandent pas d’y assister.

#mefautuntriplecafé

 

Quand la copropriétaire est artiste !

Vis ma vie de syndic au bout de sa vie !
Quand tu découvres que tu as une comédienne sur ton portefeuille qui se présente de la manière suivante dans les mails qu’elle t’envoie :
« Hello ! J’aime jouer, j’aime l’image, la lumière, ce que ça fait avec l’ombre, j’aime créer des bouts de vie, des personnages tout à moi, peuplant mon âme et ma chair, J’aime me glisser dans l’univers d’un autre, m’y oublier, j’aime partager, j’aime les musiques autour, j’aime la vie avant tout, les autres, et la vie est là la la la… »
#mefautuntriplecafé