Quand un copropriétaire rappelle le règlement de copropriété aux autres !

Texte du mail reçu :

« Si les couillons volaient j’aurais une armée de l’air pour moi tout seul avec mon immeuble…

< Quelques rappels sur l’habitat collectif >

1 – Dans une copro on est chez soi dans ses murs et sa cave point barre.

2 – Les mêmes règles et usages s’appliquent à tous quels que soient nationalité, ethnie ou religion des occupants

3 – L’usage des parties communes est défini dans le règlement de copro remis à chaque copro lors de son accession à la propriété, donc on s’y conforme et applique (secondairement on ferme sa gueule et si çà gonfle on se loge en individuel au final)

4 – Dans une copro y’a un conseil syndical qui a entre autres choses un rôle d’interface et de comm interne. « Interfacer » c’est parfois transmettre en servant d’intermédiaire et porte parole. Porter la parole d’une majorité ne signifie pas forcément adhérer mais on se doit de le faire.

5 – Rappeler l’existence d’un règlement de copro n’est pas agresser non plus mais juste rappeler que nous sommes tous égaux en droits et devoirs…

6 – Quand des travaux sont adoptés à l’unanimité puis bien exécutés conformément au devis accepté par tous il n’est pas utile de considérer le Conseil Syndical comme un trio de cons juste capables d’inciter à des travaux inutiles. Sur ce coup là on tous alors aussi con que l’autre à hauteur de ses tantièmes.

Bref ….

Quand donc un français 100 % pure souche s’entend rappeler le règlement intérieur d’un moins français d’origine il n’est pas obligé de se sentir discriminé. Ce serait donc cool que çà marche aussi dans l’autre sens.

Au delà de ça, ca me pete les couilles que des moins français d’origine que moi que j’ai soutenus systématiquement me demandent de fermer ma gueule et m’accusent d’être raciste quand je signale que certains se plaignent globalement de choses sans les citer nominativement…

Moralité pour être tranquille faut pas aider les autres, les laisser soigneusement se faire emmerder et accepter de se faire emmerder soi-même stoïquement… »

C’est sûr que les autres ont du apprécié !!!

#mefautuntriplecafé

 

Publicités

Quand le syndic se rend dans l’arrière pays !

Quand je me rends en visite dans une charmante bourgade de l’arrière pays appelée aussi Bagnolet dans le 9 – 3 !
J’arrive dans la cour de l’immeuble et je vois une couche pleine qui passe d’une fenêtre au 1er étage pour atterrir sur le sol pas loin de moi.
Je monte, un tantinet colère, voir les occupants de l’appartement en question. Je cogne sur la porte au risque de la défoncer.
Une femme ouvre et ses deux petits bouts pointent leurs nez et leurs menottes tous recouverts de chocolat.
J’explique que c’est inadmissible de jeter les couches sales par la fenêtre.
La mère me regarde et montre d’un doigt accusateur la petite puce de 2 ans environ :
– C’est de sa faute à elle ! Quand je la change, je lui dis d’aller jeter ses couches et elle les lance par la fenêtre.
Voilà voilà