Quand m’envoyer en AG relève du « sauvez Willy »

Je n’avais pas la super forme. C’était un jour du « jaipasenvie ».
Après 3 convocations, il était malgré tout temps d’aller en assemblée générale. Je traînais des pieds.
Je prenais mon dossier au moment où une avalanche tombe. J’étais dépitée.
Mes gestionnaires ont décidé de prendre les choses en main :
L’un a enfilé sa veste et m’a expliqué qu’il allait me déposer.
L’autre a vérifié mon dossier d’assemblée générale. Il n’y avait pas de procès verbal, pas de feuille de présence.
Je n’ai même pas eu le temps de râler qu’il avait déjà attrapé son imprimante portable (la mienne est HS), l’avait testée sur mon portable et avait tout fourré avec mon dossier dans un sac à roulettes.
L’autre a attrapé le sac et m’a poussée gentiment mais fermement vers sa voiture, a ouvert la porte, m’a installée et s’est dirigée vers ma salle de réunion.
10 mn plus tard, sans avoir eu le temps de dire « ouf » j’ai été déposée avec mes sacs dans la salle.
J’avais l’impression qu’ils avaient monté une opération commando juste pour moi et que j’étais la personne à sauver. lol
Toujours est-il que j’étais prise au piège, dans la salle, face aux copropriétaires… plus moyen de m’échapper.
Bref j’ai tenu l’AG. J’étais un peu obligée quand même. Lol
#mefautuntriplecafe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s