Quand m’envoyer en AG relève du « sauvez Willy »

Je n’avais pas la super forme. C’était un jour du « jaipasenvie ».
Après 3 convocations, il était malgré tout temps d’aller en assemblée générale. Je traînais des pieds.
Je prenais mon dossier au moment où une avalanche tombe. J’étais dépitée.
Mes gestionnaires ont décidé de prendre les choses en main :
L’un a enfilé sa veste et m’a expliqué qu’il allait me déposer.
L’autre a vérifié mon dossier d’assemblée générale. Il n’y avait pas de procès verbal, pas de feuille de présence.
Je n’ai même pas eu le temps de râler qu’il avait déjà attrapé son imprimante portable (la mienne est HS), l’avait testée sur mon portable et avait tout fourré avec mon dossier dans un sac à roulettes.
L’autre a attrapé le sac et m’a poussée gentiment mais fermement vers sa voiture, a ouvert la porte, m’a installée et s’est dirigée vers ma salle de réunion.
10 mn plus tard, sans avoir eu le temps de dire « ouf » j’ai été déposée avec mes sacs dans la salle.
J’avais l’impression qu’ils avaient monté une opération commando juste pour moi et que j’étais la personne à sauver. lol
Toujours est-il que j’étais prise au piège, dans la salle, face aux copropriétaires… plus moyen de m’échapper.
Bref j’ai tenu l’AG. J’étais un peu obligée quand même. Lol
#mefautuntriplecafe

Publicités

Quand le copropriétaire refuse de relancer !

C’était l’an dernier. Il était 22h et je venais à peine de finir mon assemblée générale quand un copropriétaire m’a expliqué :

– Si je dois vous relancer, je démissionne du conseil syndical. Moââââââââ je ne relance Jaamaaaaaaaaaaaaais ! »

Moi, très calme :

– Bien démissionnez maintenant !

Lui :

– ….

Moi, expliquant :

– Je comprends que ma charge de travail soit le cadet de vos soucis mais je vais quand même vous expliquer.

Lui :

– …….

Moi :

– Voyez, il est 22h. Je suis encore avec vous. Je ne serai pas chez moi avant minuit. Demain je pars à 7h pour être à l’heure sur un chantier. Ça me fera moins de 5h de sommeil et ce sera comme ça tout le mois de juin, tous les jours. Je vais être de plus en plus épuisée. Je ne pourrai pas faire plus.

Lui :

– ….

Moi :

– Si vous n’acceptez pas que je prenne du temps pour vos demandes qui ne sont pas urgentes en ce moment et de me relancer parfois aussi pour celles qui le sont si elles m’échappent, dans un esprit constructif d’assistance du syndic telle que la loi de 1965 le prévoit, bien cela va être extrêmement compliqué.

#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire est formateur !

– Je vous félicite pour la tenue de l’assemblée générale. Vous avez fait plusieurs interventions très intéressantes. Puis je vois que votre procès verbal est parfaitement structuré. Vous découpez bien les paragraphes et mettez en valeur ce qui doit l’être. Non c’est agréable de lire un document comme ça.

– Comme c’est gentil de me dire ça ! Merci beaucoup.

– C’est que j’ai été formateur bureautique vous comprenez. Les gens ne savent plus aujourd’hui comment organiser un document sur word. Mais moi, je donnais des cours pour ça. Je suis très attaché à la forme.

C’est vrai qu’il a raison. Un document clair donne une impression inconsciente de netteté, de structure, une impression positive en quelque sorte. Ca donne aussi envie de le lire. J’ai été formatrice pour une section d’assistant administratif et c’est ce que j’expliquais aussi à mes apprenants.

Toujours est-il que c’était inattendu et adorable comme compliment. Ils sont aussi parfois comme ça mes copropriétaires !

#mefautuntriplecafé

 

Quand le syndic finit sa réunion !

Quand dans la salle d’AG à côté de la mienne, j’entends la consoeur déclarer à ses clients de manière très solennelle en baissant la voix et en prenant une pause après chaque point :
– Chers clients. Je vous aime. Mais maintenant. Je vous prie de foutre le camp !
Et ils ont tous éclaté de rire et sont partis en rigolant !
#monhéroine #mefautuntriplecafe

Quand la réunion est trop courte !

Ce soir j’étais en réunion. Seuls 3 copropriétaires se déplacent.

L’ordre du jour est plié en 15 mn avec les salamalecs.

Je les laisse discuter 15 mn entre eux.

Je papote 15 mn avec eux et je les raccompagne sur le pas de la porte et leur propose de faire la prochaine réunion en journée.

Deux d’entre eux me répondent :

– Ah ben non ! On ne va pas prendre une demi-journée pour quelques minutes d’AG

Et là je me dis que je suis trop efficace !!! Pffff

Le dernier me déclare !

– ah ben non ! L’après-midi, j’ai mes jeux télé parce que voyez vous je suis retraité.

Et là je me dis que mon animation laisse à désirer, voire que je suis carrément ennuyeuse, s’il préfère la télévision à mes grandioses réunions. Mais bon … c’est vrai que l’on est en fin de semaine, que je suis un peu fatiguée et que moi, il me faut du public, du catch et qu’eux, bien ils ont tout voté à l’unanimité, sans rien regarder.

#mefautuntriplecafé