Quand le copropriétaire tient à son syndic !

Quand un copropriétaire d’un immeuble, où c’est tendu comme un string entre eux, m’envoie un RAR avec demande d’inscription à l’ordre du jour de prochaine réunion avec deux points :

1- le fait de mettre mon contrat à l’ordre du jour (alors que je suis syndic)

sans me demander mon avis …

2- le fait de confier au service gérance la gestion de la loge (alors que l’on n’en veut pas forcément)

sans lui demander son avis …

et indique dans ses résolutions qu’il me laisse compléter et tourner les résolutions de la manière légale et mettre les contrats comme il faut.

C’est là que j’ai compris que le consentement préalable du syndic ça n’a pas l’air d’être une donnée qui parle toujours aux copropriétaires.

#mefautuntriplecafé

 

Coronavirus : Quand le syndic fixe son planning d’AG

Depuis la semaine dernière, je rappelle mes Présidents de Conseils Syndicaux et recale mes nouvelles dates d’Assemblée Générale. Je tombe sur Madame K :
  • On est sauvés Madame DIOP ! On est sauvés ! Je suis si contente ! C’est chouette que vous m’appeliez. J’allais vous appeler pour vous le dire.
  • Ah ?
  • Oui ! Les chinois sont en Italie !!! Ils sont venus en renfort ! Moi j’aime beaucoup les chinois ! Vous les aimez aussi ?
  • Heu … oui bien sûr !
  • Ils sont merveilleux ! On est sauvés ! Puis il faut boire de l’eau argileuse à grain à jeun !
  • D’accord ! D’accord !
Bon … ça s’annonce folklo !

Et s’il y avait le feu dans l’immeuble ?

– Rappelez vous qu’il n’est pas autorisé de déranger votre gardienne en dehors de ses heures de travail …
– Ben oui, c’est évident ! En dehors de ses heures de travail, nous ne la dérangeons que si c’est urgent.
– Non ! vous ne devez pas la déranger du tout ! Le fait qu’elle vive sur place ne la rend pas corvéable à merci ! Vous ne pouvez pas lui repprocher de sortir le soir ou de dormir en dehors de la loge …
– Ah bon ? Mais quand même … s’il y a le feu … on peut l’appeler ?
– Disons que s’il y a le feu, plutôt que d’avoir le réflexe d’appeler votre gardienne qui ne sera peut-être pas là et ne pourra rien éteindre avec son petit tuyau d’arrosage, je vous conseille vivement d’appeler les pompiers en priorité …
Je vois tous les yeux qui se lévent sur moi … interrogateurs et surpris …
Une voix dans le fond me demande
– Vous n’êtes pas sérieuse, n’est-ce pas ?!

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic a un coup au coeur énorme !

Discussion au moment de l’élection du Conseil Syndical

Mme P., 90 ans :

– Je ne veux plus être au CS. Je n’y comprends rien. Je ne sers a rien. Je ne fais rien.

Le Président du Conseil Syndical :

– Mais vous le faites très bien justement. Il faut continuer comme ça. Restez avec nous.

Bon. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.

Parfois je trouve que je fais un métier formidable.

#mefautuntriplecafé

 

 

Quand le copropriétaire est maître chanteur !

C’était hier soir.

Nous allions à une assemblée générale de nomination.

Avec ma gestionnaire, nous nous sommes retrouvées devant la porte de la copropriété sans avoir le code. Notre collègue se trouvait déjà dedans avec les copropriétaires.

Pendant qu’elle l’appelait, je me suis mise à chantonner :

– I’ll send an SOS to the world
I’ll send an SOS to the world
I hope that someone gets my
I hope that someone gets my
I hope that someone gets my message in a bottle, yeah
Message in a bottle yeah

Il faut savoir que Police est un de mes groupes de musique préféré. 😉

Et là, le président du conseil syndical sort de l’immeuble.

Je m’arrête net, le regarde et éclate de rire. Lui, il se marre franchement.

Il a du trouver bien curieux voire rafraîchissant de trouver un syndic en robe à fleurs en train de chanter du Police derrière le portail pour que l’on lui ouvre.

Je me suis donc avancée et lui ai tendu la main avec un énorme sourire :

– Bonjour Monsieur. Vous m’avez entendu chanter ? Je suis désolée !

Et mon futur copropriétaire, au lieu de me lancer un compliment, m’a répondu :

– Ce n’est pas grave !

Heu … bon c’est vrai que je chante comme une casserole mais enfin un peu de délicatesse ne ferait pas de mal non plus !!!!

Donc j’ai rebondi :

– Non ! C’est grave ! Je suis vraiment désolée parce que je chante … très … mal. Mais qu’allez vous penser de moi ? lol

Puis … après une pause d’une seconde qui dans le contexte a du lui sembler interminable … enfin j’espère … j’ai rajouté très vite :

– Ceci dit, vous pourrez vous vanter d’avoir fait chanter un syndic !

Voilà voilà le ton de la soirée était donnée et la réunion a été très agréable, pleine d’éclats de rire.

#mefautuntriplecafé

 

 

 

Quand le copropriétaire est vieux !

Coup de fil :
– Oui bonjour Petit Syndic. Je vous appelle pour vous dire que je ne suis pas morte.
– C’est une bonne nouvelle ! Mais que puis-je pour vous ?
– Rien. Mais comme je ne viens pas à la réunion de lundi, je tenais à vous le dire quand même.
D’accord d’accord … Ils sont fracassés ! C’est officiel !

#mefautuntriplecafé

Quand le syndic doit aller en réunion !

Dialogue avec un copropriétaire avec qui je rigole bien.

Moi, pleine d’espoir : Je vous dérange ?

Le copropriétaire : Ca dépend pour quoi.

Moi : Je voulais savoir si la réunion se tenait toujours chez vous à 18h.

Lui : Oui.

Moi : Bon ben, je me mets en route. Vous habitez au 3ème de mémoire, non ?

Lui : Non toujours au 5ème

Moi : d’accord d’accord

Lui : Et non … on n’a toujours pas d’ascenseur.

Moi : tant pis, tant pis. J’arrive. Je ferai comme je pourrai niveau temps. Je suis chargée comme un chameau et il y a toutes ces marches à apréhender. J’aurai peut-être du retard.

#mefautuntriplecafé