Quand le copropriétaire tient à son syndic !

Quand un copropriétaire d’un immeuble, où c’est tendu comme un string entre eux, m’envoie un RAR avec demande d’inscription à l’ordre du jour de prochaine réunion avec deux points :

1- le fait de mettre mon contrat à l’ordre du jour (alors que je suis syndic)

sans me demander mon avis …

2- le fait de confier au service gérance la gestion de la loge (alors que l’on n’en veut pas forcément)

sans lui demander son avis …

et indique dans ses résolutions qu’il me laisse compléter et tourner les résolutions de la manière légale et mettre les contrats comme il faut.

C’est là que j’ai compris que le consentement préalable du syndic ça n’a pas l’air d’être une donnée qui parle toujours aux copropriétaires.

#mefautuntriplecafé