Histoire de tuyaux et de vidange !

Attention Ames sensibles s’abstenir !

Première visite d’un immeuble dans le beau 16ème.
La visite avait commencé à 13h par un prendre un verre chez un copropriétaire. J’avais enchaîné ensuite les rdv avec les entreprises. Il faisait chaud à monter et descendre. Je finissais ma bouteille d’eau en crapahutant partout.
16h. Tout ce liquide absorbé commence à devenir difficile à garder.
Je demande à la copropriétaire, chez qui nous arrivons avec le Conseil Syndical, si je peux emprunter son WC en lui promettant de le lui rendre après bien sûr … je me voyais en effet mal me barrer avec la cuvette dans le sac l’air de rien.

Elle me sourit en me rassurant d’un « aucun soucis ! ».
Pendant que les membres du conseil syndical m’attendaient dans le hall d’entrée, elle m’a guidée vers la première pièce juste à gauche de l’entrée et expliqué :

  • Je déteste les portes et les serrures.


Effectivement, je me suis retrouvée devant une pièce sans porte et un peu embarrassée. De toute manière, je n’y tenais plus. Après une seconde d’hésitation, j’ai étouffé un énorme éclat de rire et ai décidé d’assumer.

La gestionnaire de copropriété n’est pas une princesse mais bien une femme comme les autres ! Et puis c’est tout !
Je me suis donc retrouvée à me vidanger longuement, dans une petite pièce à un mètre de mes clients qui attendaient dans un silence religieux et sans bouger à priori que je finisse. C’était très curieux.
J’ai pris tout mon temps et suis allée sans rien demander dans la pièce ouverte à côté pour me laver les mains pour constater que ma cliente était aussi à priori contre les serviettes.
Le plus amusant c’est que quand j’ai retrouvé mon conseil syndical, j’ai assumé totalement la tête haute et un immense sourire sur les lèvres.
Cela m’a fait basculer immédiatement en position de mâle Alpha et a inversé le cours du rendez-vous. Le renversement était très instructif. Ce n’était plus eux qui montraient leur immeuble. C’est moi qui le visitais et eux me suivaient.
Enfin bon … de toute manière je n’avais pas le choix et vous savez ce que l’on dit … quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir !
LOL

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s