Quand le copropriétaire pointe le manque de communication !

C’était il y a quelques années.

Un de mes conseils syndicaux souhaitait changer de gestionnaire.

Il n’y a pas de problème. Ce sont des choses qui arrivent et un rendez-vous est organisé.

Le Président du conseil syndical explique au Président de mon cabinet qu’il n’est au courant de rien, qu’il n’a copie de rien … bref en lui et son équipe de gestion, à savoir mon assistante et moi, c’est le néant, un vide intersidéral que rien ne semble pouvoir combler.

Bon.

Ils persistent et signent. Je me défends comme je peux en leur indiquant que je leur prouverai par A + B qu’ils sont en copie de tout en ressortant les mails.

Finalement ils décident de rester avec moi.

Quelques jours plus tard, le président du conseil syndical appelle mon assistante.

Elle lui indique qu’elle vient de lui envoyer 3 mails justement en anticipation de ses questions.

Il lui répond :
– Ah mais je ne reçois pas vos mails. Je suis chez free et je n’ai pas sorti vos mails des indésirables. Il faudrait que je paramètre ma boîte mails pour les recevoir. Ca fait des mois que je me le dis mais je manque de temps.

D’accord … par contre il a le temps de venir râler parce qu’il trouve que l’on ne communique pas et qu’il n’est au courant de rien …

A priori quand on est chez free c’est parce que l’on devrait avoir tout compris … mais pas toujours semble-t-il.

Cela a beaucoup amusé ma direction.

Mon assistante et moi nous avons par contre moyennement apprécié la blague.

#mefautuntriplecafé

Publicités

Quand le Conseil Syndical engage des frais !

Mail reçu ce jour d’un Président du Conseil Syndical qui engage des frais pour son immeuble :

« Bonjour,
(…) Je vais engager ce jour de frais, et vous enverrai la facture liée. Merci d’avance pour votre réactivité quant au crédit de notre compte.
Par ailleurs, pourriez-vous me faire une demande de chéquier pour le compte de la copropriété ? Ceci dans l’anticipation de dépenses futures.
Merci d’avance pour votre aide.
Bien à vous »

Voilà ! Voilà ! Mon Président de Conseil Syndical souhaite avoir un chéquier rien qu’à lui pour le remboursement des petits frais qu’il engage pour la copropriété. Sans commentaire.

#mefautuntriplecafé

 

 

Quand le copropriétaire se sent délaissé !

Vendredi dernier, j’ai eu 4 rendez-vous de conseils syndicaux, entre les miens et ceux de mon équipe auxquels j’ai assistés.
Bon …
Certains m’ont franchement amusée.
La palme du copropriétaire le plus fun est revenue à celui-là :
Un membre du conseil syndical, en plein rendez-vous, se tourne vers mon gestionnaire et, plein de rage et satisfaction de lui faire LE repproche devant son responsable, lui balance :
– Pourquoi vous répondez à des gens qui ne sont pas au conseil syndical à 22h, alors que moi, qui suit du conseil syndical, vous pouvez mettre parfois jusqu’à 2 jours pour me répondre ?
Heu … question de priorisation des demandes ?
Toujours est-il qu’il a fallu expliquer à ce client, que le gestionnaire ne lui faisait pas volontairement des petites mesquineries. Il traite les mails qu’il reçoit en fonction des priorités. Un signalement de fuite ou d’ascenseur bloqué, même fait par un copropriétaire lambda, est plus urgent à gérer qu’une demande d’information, même si elle émane du conseil syndical.
#mefautuntriplecafé

Quand les copropriétaires sont dans l’immeuble depuis 40 ans !

Lors de la dernière réunion du conseil syndical d’un immeuble dans lequel les copropriétaires sont presque tous occupants depuis quasi 40 ans, le président se tourne vers les autres et conclut :

– Il faut bien regarder la réalité en face ! Nous ne vivons plus dans un immeuble mais dans un EHPAD ! Les assemblées générales ne durent plus jusqu’à minuit et les copropriétaires sont devenus tous calmes.

Moi, morte de rire :

– Minuit ? Heureusement que non ! Il faut bien que je rentre moi ! Par contre, puisque vous abordez le sujet, je me demandais si vous aviez prévu de prendre vos sonotones ou s’il fallait que je prévois un micro.

Non mais sérieux !

#mefautuntriplecafé

Quand il y a une alerte météo !

Appel du jour d’un président de conseil syndical à mon assistant :

– Bonjour ! Il y a une visite de conseil syndical prévue cet après-midi et je viens de voir la météo. Il va y avoir du verglas et nous sommes loin des transports. Il y a un risque d’accident si notre gestionnaire vient à pied. Ce serait mieux de reporter la visite.

Voilà ! J’étais toute surprise d’autant de considération. Ils sont trop mignons. Ce conseil syndical-là, je vais vraiment le bichonner !