Coronavirus : quand l’immeuble a une gardienne !

– Comment allez-vous Monsieur ?

– Bien. Merci.

– Ca va dans l’immeuble ?

– Oui tout va bien. Je passe beaucoup de temps au téléphone avec la gardienne. C’est très dur pour elle le confinement. Je l’appelle tous les jours vous savez. C’est quelqu’un de très sensible.

Il faut savoir que la gardienne est vraiment vraiment charmante.

Mais, en même temps, difficile de ne pas trouver mon Président du Conseil Syndical trop chou, vous ne trouvez pas ?

#mefautuntriplecafé

 

 

Quand l’immeuble a des problèmes importants !

Un soir j’avais une réunion à 18h et à partir de 17h j’ai commencé à me préparer psychologiquement et matériellement pour partir.
Un café, mes dossiers et j’étais prête.
Je me suis donc dirigée vers la porte du cabinet sereine quand la standardiste m’a appelée :
– S’il te plait, j’ai Monsieur X au téléphone.Il parait qu’il a un problème vraiment urgent.
– Je suis désolée. Il est 17h30. Je dois partir sinon je serai en retard. Je le rappelle demain matin sans faute.
Ma standardiste passe le message pendant que je mets mon manteau.
– S’il te plait. Monsieur X est en réunion demain de 9h à 12h. Il ne sera pas joignable. Il demande donc si tu peux le joindre avant 9h.
– heu … mon premier rdv est à 9h. J’ai 1h30 de transport pour y aller grosso modo. Je vais déjà partir de chez moi vers 7h30. Je ne peux pas l’appeler avant 9h. Ca me ferait partir plus tôt.
Au moment où je mets la main sur la poignée pour sortir, j’entends :
– Monsieur X t’indique que tu peux l’appeler quand tu veux entre 7h et 7h30 demain matin. C’est très urgent !
– Ah bon ? Mais enfin je ne vais pas appeler mes copropriétaires à 7h du matin de chez moi quand même, en sortant de la douche.
Puis un peu coupable, me demandant s’il ne s’agissait pas d’une chute de pierre en façade ou d’une fuite énorme, je demande :
– Mais c’est quoi son urgence au fait ?
– Bien il s’agit des modalités de remplacement de la gardienne l’été prochain. Il a un truc super important à te dire dessus.
…………
#mefautuntriplecafé

La meilleure des gardiennes !

– Oui Monsieur, je me demandais …
– Quoi donc Maria ?
– Bien je n’entends plus les pas de Madame.
– ????????????
– Oui depuis 30 ans que je suis là, je sais reconnaître les pas de Monsieur et ceux de Madame. Ca fait quelques temps que je n’entends plus les pas de Madame. Cela m’a empêché de dormir cette nuit. Comment va-t-elle ? Elle n’est pas morte au moins ?

Petite parenthèse : moi qui les rencontrais pour la première fois, j’étais médusée, bouche bée en l’écoutant !

la réunion

Le copropriétaire blasé :
– Non elle n’est pas morte. Elle est en Allemagne avec notre fille. Elle revient dans quelques jours. Vous aurez le bonheur d’entendre à nouveau ses pas

Ouf ! parce que moi, je ne suis pas sûre de savoir gérer une enquête policière pour meurtre dans un immeuble !
Ptdr !

Le syndic et l’URSSAF !

L’URSSAF est dans mes bureaux en train de contrôler les fiches de paye d’un de mes immeubles.
La dame est charmante, on papote et tout.
Le téléphone sonne.
Ah c’est une dame de l’URSSAF qui veut venir contrôler un autre de mes immeubles.
La dame dans mes bureaux prend le téléphone et papote avec son amie.
Le problème est le même pour les deux immeubles.
Elle lui explique la situation difficile, l’immeuble qui a été mis en copropriété par mon fameux promoteur mais sans laisser de loge à disposition et sans gardienne dans le règlement de copropriété.
Il a attaqué ensuite la copropriété pour demander à l’immeuble de virer la gardienne et de libérer le logement qu’elle occupe sous astreinte.
Nous contestons être employeurs de la gardienne puisque nous n’avons ni loge à disposition ni indication nulle part qu’il y avait une gardienne dans l’immeuble.
La procédure est en cours, …
Elle lui indique que vu la difficulté du dossier, il faudrait mieux qu’elle vienne sur place comme elle.
OKI.
Et d’un coup j’entends : « Ah ben non ! Ce n’est pas parce que j’ai pris le téléphone que je vais te donner un rendez-vous. Tu verras avec la secrétaire quand même ! J’ai déjà assez de mal avec mon agenda. »
Heu …