Quand l’immeuble est presque neuf !

La copropriétaire : Il manque un sapin dans mon jardin. C’est à cause de ça que j’ai été cambriolée.
Mon assistante : Vous avez été cambriolée ? Que s’est-il passé ? Vous avez déposé plainte ?
La copropriétaire : Non ils sont passés simplement dans le jardin. Ils ne sont pas arrêtés.
Mon assistante : ………..
La copropriétaire : Bon vous faites une déclaration à l’assurance Dommage Ouvrage ?
Mon assistante : Mais pourquoi la Dommage Ouvrage ?
La copropriétaire : Parce que c’est lié à la construction. C’est la faute du promoteur si j’étais cambriolée. Quand il a construit l’immeuble, il n’a pas mis le sapin.
Mon assistante : Ahhhhhhhhhhhhhh
Voilà voilà ! L’immeuble a presque 10 ans ….
Je peux aller me recoucher ?


#mefautuntriplecafé

Roland le type le plus calme de la terre !

On a convoqué pour entre autre voter des procédures contre un promoteur qui a mis l’immeuble en copropriété sans finir correctement les choses. Il ne vient pas mais envoie son associé portant le doux nom de Roland.

Bon, Roland, pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un type qui s’affirme super calme. Je me rappelle d’une discussion surréaliste un soir avec lui où il m’expliquait qui il était :

« Ouais moi je suis un mec calme. Mais je suis un mec quoi, pas une pédale !!! Même si je n’ai rien contre les pédales. Là les 2 qu’on a croisés, bien c’est des gentils gars. J’ai même des pédales dans mes amis. Mais enfin, je suis un vrai mec quoi. Faut pas me faire chier ! Le mec, il me fait une queue de poisson. Bien, je suis tranquille, je laisse faire. Il me fait un doigt ? Alors là, plus moyen, moi j’ai toujours un nerf de boeuf dans ma smart. Je le poursuis et le je le défonce avec. Ma femme est un mec comme moi. Non mais ! si tu laisses faire, ils vont finir par te chier dessus ! Plus aucune éducation. Puis je suis POUR la tolérance zéro. Y’en a marre de ces prisons de luxe avec champagne, …. »

Heu … comment qu’il sait qu’il y a du champs dans les prisons, lui ? Bref, tout ça dit dans une ambiance et avec l’accent des tontons flingueurs. Mouais ….

Bon, bref, je le vois qui fume devant l’immeuble. Je m’avance vers lui et lui serre la main : « Alors la smart ? »

Heu non, plus de smart, Roland prend les transports en commun parce qu’il a des « problèmes de coeur ». C’est sûr que castagner les autres au nerf de boeuf, c’est pas très bon pour le coeur ça même quand on est un type aussi calme que Roland !

#mefautuntrimplecafé

Quand le syndic récupère un immeuble neuf !

 

Quand je récupère un immeuble neuf livré il y a quelques mois et que le promoteur me demande de lui fournir les 3 derniers procès verbaux d’assemblée générale ….

Oui … hein … vous aussi vous vous posez les mêmes questions que moi …

Je lui réponds que cela sera difficile de lui en fournir 3 puisqu’il n’est pas sans ignorer qu’il vient de mettre l’immeuble en copropriété.

Il me répond, façon grand seigneur, que bien sûr il le sait et que, puisque je ne les ai pas, il me dispense de les lui fournir.

Voilà voilà

 

Le syndic, le promoteur et la procédure !

Mail du jour :
« Bonsoir Petit Syndic, (PS, c’est moi !!! morte de rire)
Christophe ( c’est mon promoteur) propose semaine prochaine.
Lundi ou mardi à votre convenance à partir de 18h (pour une rencontre).
Par ailleurs, vous parlez d’audience le 10 octobre mais nous n’avons jamais reçu la moindre convocation.
Merci de bien vouloir nous transmettre l’assignation (si assignation il y avait) afin que nous puissions en prendre connaissance et assister à l’audience
Nous vous rappelons en outre que nous sommes à jour des charges réclamées et que les travaux parties communes sont en cours avec une nouvelle entreprise puisque la votre nous a fait faux bon (planning trop charge) après plusieurs mois d’attente malgré un chèque d’acompte de 8000€ versé.
Ce retard ne peut nous être imputé.
Vous auriez également du nous transmettre un devis complémentaire que nous n’avons jamais reçu…
Heureusement que le CS nous l’a adressé.
Ce devis a été valide et un acompte à été versé .
Dans l’attente de votre retour.
Bien à vous.
Françoise (c’est son assistante). »

Ma réponse :
« Je me permets de souligner que je ne peux pas arriver à croire que votre précédent mail était sérieux.
Attaquer la copropriété et me reprocher de ne pas vous tenir informé du fait que vous avez fait la démarche d’attaquer …
Cela ne peut être qu’une plaisanterie, non ?
Si votre avocat ne vous informe pas des procédures qu’il lance, vous devriez peut-être vous rapprocher de lui pour régler ce problème avec lui, non ?
J’admire aussi la tentative de diviser la copropriété et son représentant pour mieux arriver à vos fins.
Vous êtes à jour de vos charges parce que je les ai retenues sur la dernière vente et non pas parce que, comme tout copropriétaire devrait le faire, vous payez les appels à réception, n’est-ce pas ?
Par ailleurs, je vous rappelle que c’est vous qui avait mis l’immeuble en copropriété, avez promis des travaux aux personnes qui achetaient sur :
– sur les parties communes
– sur la chaudière
Ni nous ni le syndicat des copropriétaires.
Vous avez demandé l’autorisation à la copropriété de les faire à vos frais sous votre responsabilité.
C’était donc de votre responsabilité de trouver une entreprise qui intervienne dans les délais et d’obtenir les devis adéquats et tout le reste.
Je veux bien tout ce que vous voulez mais c’est quand même un peu fort de me reprocher ou de me transférer la responsabilité de choses que vous avez faites ou pas faites alors qu’elles dépendent de vous, non ?
J’attends une date de rencontre avec Christophe.
Bien cordialement,
Petit Syndic »

Qu’est-ce que l’on rigole !!!!
Ils vont me rendre dingue !