Quand le client est de mauvaise foi !

Suite à une réunion extraordinaire dont l’objet était d’autoriser un copropriétaire à poser un climatiseur, nous recevons le mail suivant :

« Je suis étonnée que vous me mettiez devant un fait accompli en AG en autorisant des aménagements de la façade de l’immeuble d’une part et en autorisant des installations nuisibles à l’environnement tant auditif que celui de la qualité de l’air. »

Bon … comment lui expliquer sans la heurter que le syndic ne fait pas les lois en France et que c’est bien dommage finalement ! Il ne fait que les rappeler et les respecter.

Ainsi, il est impossible de s’opposer à la demande de convocation d’une réunion extraordinaire d’un copropriétaire qui la finance. Le syndic ne met pas non plus les gens devant le fait accompli puisqu’il les prévient de l’objet de la réunion par courrier recommandé au minimum 21 jours francs avant. Enfin, il ne peut rien si l’unanimité, sauf elle, a donné l’autorisation à ce copropriétaire de faire ses travaux.

#mefautuncafé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s