Quand le copropriétaire parle de son syndic !

Réunion amusante.
J’ai perdu l’immeuble mais c’était plié depuis longtemps puisque l’immeuble a été repris par l’ami d’un copropriétaire.
Au moment du vote je me défends pour la forme :
– le confrère propose des solutions qui ne sont pas des innovations mais des choses dont ils, mes copropriétaires, disposent depuis longtemps déjà par mon intermédiaire.
– pour régler les soucis le confrère propose de voter des choses que j’ai mis à l’ordre du jour
et patati et patata
en plus il est 20% plus cher.
Bref ! Ils finissent par m’expliquer que je suis géniale mais que voilà, changer de syndic c’est comme arracher un pansement d’une plaie à vif.
Ca fait mal mais faut tirer d’un coup.
Heu … j’explosais de rire intérieurement mais je les ai regardés très sérieusement en leur demandant à quoi ils comparaient leur syndic … la plaie à vif ou le pansement.
Vous auriez vu leurs mines rouges de confusion …

#mefautuntriplecafé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s