Quand le copropriétaire est prêt à en découdre !

J’avais une assemblée générale à Pantin ce matin.

Tout se passe bien dans l’immeuble. Il y a juste ce copropriétaire, membre du conseil syndical, qui loue son logement de 28 m2 à 7 co-locataires. 7 colocataires dans 28 m2 cela peut sembler beaucoup à première vue mais mon copropriétaire m’a « expliqué » les choses. Il m’a indiqué qu’il n’y a pas 7 lits, ce qui signifie qu’ils ne dorment pas tous en même temps dans le logement … J’en ai déduit peut-être vite que certains devaient bosser la nuit et qu’ils devaient dormir le jour quand les autres étaient au turbin à leur tour … enfin bref !

Ce copropriétaire, qui ne voit aucun problème à sa façon d’exploiter son logement, ne comprend pas pourquoi il a de fortes charges d’eau qu’il a donc refusé de payer.

On l’a poursuivi. On a gagné.

Il a fait appel. Il a perdu pourtant rien n’y fait. Pour lui c’est un problème de compteur qui ne fonctionne pas. Il n’en démort pas. Bon.

Hier après-midi, je reçois un mail de sa part dans lequel il m’invective. Il m’explique que j’aurais quitté la dernière réunion en pleine séance, sans quelle soit finie et papati et papata … Soit. Sauf qu’il y a comme un beans puisque j’étais secrétaire et que je suis sortie de réunion avec le procès verbal signé par le bureau dont il était membre et ainsi de suite. Je le lui explique le plus courtoisement possible.

Il répond furibond que, de toute manière, il a bien l’intention de me « faire la misère » lors de la réunion du lendemain.

Je dors mal. Ce matin, j’arrive remontée comme un coucou suisse, prête à en découdre et …

Plouf…

Mon copropriétaire revenchard et furieux n’est même pas venu … Il avait anticipé son absence en donnant il y a plusieurs jours un pouvoir à une autre copropriétaire.

Tout son discours, ses menaces de représailles et autres, ce n’était donc que du flanc prémédité juste pour me pourir ma nuit et me faire peur.

Mais quel intérêt ?

Je sors juste de la réunion et je me faisais la réflexion que je faisais un métier passionnant c’est vrai mais vraiment pénible parfois.

Le client ne se rend pas toujours compte qu’il parle à une personne et des dégâts qu’il peut causer ou alors il s’en rend bien compte et, là, cela devient vraiment effrayant !

#mefautuntriplecafé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s