Quand le client est « satisfait » !

Une de mes copropriétaires a un problème de mitoyenneté. Le mur séparatif entre sa cave et la cave de son voisin est tombé. Son voisin refuse de payer sa quote-part travaux.

Elle m’appelle désespérée me demandant de l’aide tout en précisant qu’elle a bien compris que je n’avais pas à intervenir s’agissant d’une cloison privative.

Je lui propose donc de contourner le problème. La reconstruction de la cloison n’est pas mon problème mais je peux leur faire un recommandé à tous les deux afin qu’ils entretiennent leurs caves, aient une porte et ainsi de suite … tout un tas de demandes légitimes qui de facto amèneront à la reconstruction de la maudite cloison sans avoir à la demander. Je la préviens qu’il ne faudra pas m’en vouloir mais que mon ton sera le même que ce soit pour son voisin ou pour elle.

Elle me répond :

– Aucun problème ! Allez y franco ! Maltraitez-moi tant que vous voulez !

#mefautuntriplecafé

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s