Quand le client est « satisfait » !

Une de mes copropriétaires a un problème de mitoyenneté. Le mur séparatif entre sa cave et la cave de son voisin est tombé. Son voisin refuse de payer sa quote-part travaux.

Elle m’appelle désespérée me demandant de l’aide tout en précisant qu’elle a bien compris que je n’avais pas à intervenir s’agissant d’une cloison privative.

Je lui propose donc de contourner le problème. La reconstruction de la cloison n’est pas mon problème mais je peux leur faire un recommandé à tous les deux afin qu’ils entretiennent leurs caves, aient une porte et ainsi de suite … tout un tas de demandes légitimes qui de facto amèneront à la reconstruction de la maudite cloison sans avoir à la demander. Je la préviens qu’il ne faudra pas m’en vouloir mais que mon ton sera le même que ce soit pour son voisin ou pour elle.

Elle me répond :

– Aucun problème ! Allez y franco ! Maltraitez-moi tant que vous voulez !

#mefautuntriplecafé

 

 

Publicités

Quand le copropriétaire se moque de son syndic !

Hier, visite d’un immeuble qui vient d’être affecté à mon portefeuille :
– Bon finissons par les caves si vous le voulez bien.
– Ah j’ai oublié les clefs. Attendez moi je monte les chercher.
– Je ne bouge pas.
Elle revient et me trouve en train d’installer ma lampe frontale.
J’ai l’air ridicule avec ce bazar allumé sur la tête. Je le sais. Je ne prends pas mal son éclat de rire à peine caché.
Elle devait penser que sa nouvelle gestionnaire était totalement allumée. Déjà j’étais en jean et tennis, ce qui est plus pratique pour crapahuter partout. Ensuite, je suis la première qu’elle voit qui monte sur le toit. Enfin pour aller voir les caves, je m’équipe comme si je faisais de la spéléologie. J’imagine qu’elle se délectait de raconter l’aventure à ses copines. Bref.
Elle ouvre la porte de la cave, totalement hilare, et me fait :
– Ah zut ! Il n’y a pas de lumière. Je dois aller chercher une lampe torche.
Je la regarde en rigolant franchement et lui demande :
– Parce que vous pensiez que c’est par fantaisie que j’ai mis ce truc sur ma tête ?
Sans attendre sa réponse, je me suis engouffrée dans les caves, la lumière au front,mon ordinateur portable et mon sac à main en bandouillère.
#supersyndiccestbibi #toujoursavoirunefrontalesursoi