Quand le cordialement reste essentiel !

Il y a quelques temps, dans ce billet, je vous transmettais les conversations entre deux copropriétaires en dissertant sur l’importance de bien terminer les conversations de manière cordiale.

Le temps est passé, les tensions ne sont pas apaisées.

Voici le dernier mail échangé entre les deux copropriétaires :

« Je constate que vous avez un trop plein d’énergie vous taper sur tous le monde , même le syndic que vous avez vous même dernièrement choisit , ne semble pas assez docile c’est dernier temps à vos yeux .
Mr X LA MENACE laissé les acteurs professionnels faire leurs travail par contre votre trop plein d’énergie utilisez le pour nettoyer la cour pour nettoyer mon lot numéro 7 etc…
Monsieur la menace ont descend de la chaise ont se fait humble et on salit pas les lieux des autres c’est aussi une forme d’insulte .
Monsieur le petit chef , monsieur la menace , monsieur pas vu pas pris monsieur l’amalgame je vous le re- demande svp ne salissez pas mon lot numéro 7.  Si cela vous est impossible si cela vous est insupportable c’est pas grave prenez votre temps le chantier n’est pas encore terminé. Je suis un homme patient avec humour je vous fais mes remarques mais faudrait il quand même si intéresser ???? »

Bon comme vous voyez, le cordialement est toujours absent et cela créée une escalade dans la violence puisque l’on s’en prend au syndic qui, bien qu’il soit acteur professionnel, n’a rien demandé et à une pauvre chaise sur laquelle on monte mais sans préciser pour quelle raison et qui, surtout, n’y est pour rien …

#mefautuntriplecafé

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s