Quand les comptes de fée se déclinent en copropriété !

Je travaille depuis plus de 15 ans avec le même petit plombier. J’en suis contente. Mes clients aussi parce qu’il est très efficace, ses prix sont doux.

Hier, il vient au bureau prendre une clef.

Je le regarde circonspecte. C’est que depuis 15 ans, je le vois plutôt en mode gars du bâtiment. Là il vient tout beau avec un col roulé, rasé de près. Bref. Il y a un truc que je ne comprend pas.

Il y a également une odeur plutôt forte et inhabituelle de parfum dans l’accueil qui me surprend. Il s’agit de Chanel numéro 5. J’en reconnais l’odeur que je porte parfois.

Ca n’a aucun sens que notre accueil sente si bon et si capiteux d’un coup.

Je lui demande s’il la sent aussi. Il me répond que c’est peut-être lui parce qu’il sort d’une intervention dans une de mes copropriétés et que les filles de la parfumerie au rez-de-chaussée, pour le remercier, l’ont « un peu » parfumé.

Dur de ne pas éclater de rire. Mais sérieusement, tout fout le camp et rien ne va plus !

Mettez un gars du bâtiment en présence de jolies femmes et c’est plus efficace que le bisou de la princesse sur le crapaud. Il se transforme par magie.

Mon plombier à l’ancienne se retrouve à aller, tout endimanché, réparer une fuite sur une évacuation des eaux vannes, et en ressort en sentant bon Marilyn Monroe.

#mefautuntriplecafé

 

 

 

 

 

 

Quand le syndic est gardien des clefs !

Mail reçu du jour :
« L’actuel locataire partira ce week-end, il est très pris pour son travail. Je vous propose de vous faire parvenir aujourd’hui même une clef de la serrure haute pour que vous puissiez faire rentrer le plombier.
En revanche, les compagnons pour la toiture et la fisure pourront vous confirmer qu il s agit d un travail à l extérieur. Toutefois à vous de juger avec la clef.
Je serai absente jusqu’au 8 août prochain,mais joignable par SMS ou mail
A vous lire »
Mais bien sûr !!! Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu …

#mefautuntriplecafé

Quand il y a une fuite dans la loge !

Discussion entre mon assistante et une gardienne :
– Alors il y a une fuite dans la loge et donc vous avez coupé l’eau de la loge. C’est ça ?
– (je n’entends pas)
– Bon. Il faut absolument que vous soyez sur place pour recevoir le plombier et qu’il puisse travailler.
– (je n’entends toujours pas)
– Ecoutez Madame ! Je comprends bien le problème et que vous êtes obligée de vous laver dans la cour avec cette chaleur. Mais si vous refusez de laisser entrer le plombier dans la loge pour réparer la fuite, je ne vois pas ce que je peux faire pour vous.
#mefautuntriplecafé

Quand le copropriétaire souscrit un prêt travaux !

Quand tu raccroches avec un copropriétaire pour une histoire de prêt travaux et qu’il te dit :
– Je vous fais un petit bisou. Passez un bon été.
Heu …

#mefautuntriplecafé

Quand le gestionnaire est en week-end !

Quand tu es gestionnaire de copropriété et que tu te retrouves devant la cathédrale de Reims, en vadrouille avec un autre gestionnaire, et que tu vois qu’il y a des travaux en cours, bien que fais-tu ?
Tu vérifies le descriptif technique des travaux, évalues la cohérence des coûts, des délais de réalisation, et de la superficie.
Puis tu dissertes sur le reste des travaux à entreprendre et leur coût … tu construis un plan pluriannuel … normal quoi … non ? lol

#mefautuntriplecafé

61995275_996281174094973_4248710828934561792_n.jpg

Quand les copropriétaires votent les travaux !

Au moment du vote des travaux, un copropriétaire demande :

– Vous proposez de donner mandat au conseil syndical pour choisir l’entreprise en charge des travaux.

Moi :

– Oui c’est ça.

Le copropriétaire :

– Mais est-ce que l’on sera informé du nom de l’entreprise ?

Le Président du Conseil Syndical :

– Certainement pas ! Je garderai l’information pour moi.

Dur de me retenir … j’ai éclaté de rire !

#mefautuntriplecafé

 

 

Quand le copropriétaire est juste un homme !

Entendu en assemblée générale il y a 4 ans pour justifier des travaux exhorbitants engagés à la demande du conseil syndical :

Mon Président de Conseil Syndical, avec une mine coupable, explique aux autres que c’est vrai il a donné un accord. Il le regrette profondément. Toutefois à sa décharge, il l’a fait bien malgré lui et sans réfléchir.Il aurait fait n’importe quoi d’ailleurs, puisqu’il n’était plus maître de lui, tellement la copropriétaire, qui l’a sollicité, était jolie.

Il se tourne vers les deux hommes derrière pour chercher du soutien et leur explique que la copropriétaire ne vient jamais aux réunions mais que s’ils la connaissaient, ils auraient fait de même que lui, parce que la chair est faible et que la copropriétaire est une putain de vraie bombe (expliqué en langage châtié du 9ème).

Les deux copropriétaires, avec un grand sourire, le regardent et lui expliquent qu’il n’y a aucune chance qu’ils se laissent dominer par des instincts aussi primaires, parce que, eux, ils sont … homosexuels.

Voilà voilà.

#mefautuntriplecafé