Esclavage et copropriété !

Réunion étrange : j’ai cru qu’ils allaient se battre.
Quel cirque !
Mon Président de Conseil Syndical perd les pédales et il explique ensuite qu’il parle toujours comme ça, furieusement, mais que tout va bien.
Hé bien dis donc !!!!
Puis au détour des hurlements des uns et des autres, j’apprends que la société de déménagement au rez-de-chaussée loge son homme à tout faire Philippe dans les caves.
Heu ?!!!!! Les caves ? Je déclare en hurlant plus fort qu’eux pour me faire entendre.
Silence d’un coup puis, ils se retournent tous vers moi en m’expliquant de manière à me rassurer.
Oui ! Mais attention !!! Ce sont leurs caves à eux, pas les parties communes, et ils les ont transformées pour faire un appartement.
« Ouffffffffffff !!!! » Que je leur dis ironiquement, « un truc bien propre et tout quoi ! »
« Oui ! » qu’ils me répondent tous en coeur sans à priori avoir saisi le côté ironique de ma remarque.
Je ne sais pas si cela change grand chose au scandale, un truc proche de l’esclavagisme quand même, mais bon, si tout le monde est oki avec l’idée et que l’intéressé, majeur et vacciné, se satisfait d’un coin de cave humide pour vivre, que voulez-vous que je fasse finalement ?

Les copropriétaires présents à la réunion ont à peine passé la porte que je vois débarquer ma vieille carne, celle qui tient la société de déménagement.
Elle arrive la bouche en cœur à 19h passé pour assister à la réunion.
Heu … je lui explique qu’elle est en retard de plus de 2 heures.
Elle s’installe.
Ah non ! J’ai autre chose à faire ce soir puis elle s’installe après l’AG et en dehors des heures ouvrables.
Impossible de lui faire entendre raison !
Elle veut que l’on parle d’elle, des travaux de ravalement, du fait que je suis impossible, et patati et patata.

Je lui explique qu’il est littéralement « hors de question qu’elle me prenne la tête à cette heure-ci. »
On s’explique et je lui rappelle son comportement médiocre en lui disant que c’est la dernière fois qu’elle me fait un coup pareil.
Si elle ne peut pas payer, elle me le dit tout simplement et on met en place un échéancier sans soucis mais elle essaie pas de me démonter et ne m’en met pas plein la tronche gratos.
Et là la carne m’explique qu’elle était dans un mauvais jour.
Ah bon ? Et quel est le rapport avec moi et le matraquage qu’elle m’a fait gratuitement ?
Bon, elle finit par s’excuser et par promettre qu’elle ne se comportera plus comme ça.
Ouf ! Tout arrive !
Il suffit d’y croire.
Elle m’explique ensuite qu’elle ne demande rien pour les travaux qu’elle a fait faire par son homme à tout faire dans l’immeuble.
Manquerait plus qu’elle réclame un truc en plus que je lui rétorque.
Voyons les travaux faits … elle a fait réagrandir les soupiraux qu’elle avait bouchés avec sa façade pour le nid douillet de Philippe, l’homme à tout faire.
Mais bon, au moins l’air circule à nouveau dans les caves qui ne sont plus humides.
Elle a aussi repris un trou en façade.
Oui le trou c’est parce qu’il y avait un arbre qui poussait de ses caves à l’extérieur de l’immeuble en traversant le mur.
On a mis deux ans à lui faire couper les racines de ce fichu arbre.
Encore heureux qu’elle ait pris à sa charge les réparations, non ?
Les copropriétaires se sont malgré tout collectés pour donner une pièce à Philippe.
Il ne fallait pas qu’elle m’explique … Il n’a besoin de rien.
Et ben dis comme ça …. c’est une évidence !
Il a déjà une cave bien sordide à disposition.
C’est nettement suffisant, non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s